Collectif – La saga U4

Florence Hinckel : Yannis

florencehinckelu4yannislivres

Résumé

Yannis vit à Marseille. Ses parents et sa petite sœur sont morts. Maintenant, il voit leurs fantômes un peu partout – peut-être qu’il devient fou? Quand il sort de chez lui, terrifié, son chien Happy à ses côtés, il découvre une ville prise d’assaut par les rats et les goélands, et par des jeunes prêts à tuer tous ceux qui ne font pas partie de leur bande. Yannis se cache, réussit à échapper aux patrouilles, à manger…

Mais à peine a-t-il retrouvé son meilleur ami que ce dernier se fait tuer sous ses yeux. Il décide alors de fuir Marseille et de s’accrocher à son dernier espoir: un rendez-vous fixé à Paris…

(Source Livraddict)

Mon avis

Dans le cadre de mon partenariat avec les éditions Nathan, j’ai reçu ce livre : U4 de Florence Hinckel et je dois bien avouer que je ne suis pas passée loin du coup de cœur.

Avant de vous parler de ce roman, je vais vous résumer le projet qu’on eu quatre auteurs : celui de collaborer ensemble et écrire une histoire avec quatre personnages différents évoluant dans le même univers.

U4 est l’appellation scientifique du virus mortel qui toucha le monde entier et qui tua la grande majorité des adultes et des enfants. Seuls les adolescents sont immunisés par ce virus. Du coup, c’est l’anarchie totale et la loi du plus fort est instaurée pour pouvoir survivre dans ce monde hostile.

Comme je l’écrivais, quatre auteurs ont collaborés ensemble et donc, dans chaque tome, on suit un personnage différent.

Dans ce tome-ci, nous suivons Yannis, un jeune adolescent de Marseille, qui tente de rejoindre la capitale et se rendre au rendez-vous fixé par Khronos, le Maître du jeu en ligne dans lequel Yannis excelle. Débute alors un long périple à travers une France désolée et dangereuse en compagnie de son chien, Happy.

Voici donc un petit peu le résumé de l’histoire. Je ne suis pas passée loin du cœur car j’ai eu un peu de mal à accrocher avec Yannis au début. Ce garçon a deux personnalités : la première est celle d’un jeune garçon honnête, amical et pas forcément hyper courageux. Enfin, la seconde est celle de son personnage de WOT (le jeu en ligne) Adrial : lorsqu’il devient ce personnage, il est plus froid, plus courageux aussi, stratégique et puissant. Petit à petit, il se débarrasse de cette seconde identité qui lui donne malgré tout du courage pour affronter les événements et au fil de l’histoire, on voit Yannis mûrir et devenir un homme qui ne se cache plus derrière son personnage fictif. L’alternance au début de ces deux personnalités ne m’a pas forcément plu mais par la suite, l’évolution de Yannis et les rencontres qu’il fait m’ont complètement happées et j’ai eu beaucoup de mal à lâcher ce roman.

Parce que, outre l’histoire qui est totalement mon genre de bouquin, les personnages sont le gros point positif de ce roman. Yannis rencontre à Lyon d’autres adolescents qui vivent dans un R-Point (un point de rassemblement instauré par l’armée). Marco, un jeune homme charismatique et débrouillard ; Stéphane, une jeune femme assez lunatique et François qui amène la bonne humeur et un peu d’humour dans ce roman. Ces trois-là vont suivre Yannis dans son périple jusqu’à Paris. Le plus important dans ce bouquin, ce sont les relations qui se tissent durant ce voyage. Parce qu’ils ne possèdent rien d’autres que cette amitié. Du coup, on a mal au cœur lorsqu’elle est mise à mal et que les personnages changent de comportements après certains événements.

Je n’ai absolument pas vu venir l’issue de ce roman. J’ai terminé le roman avec une boule au ventre et l’envie de lire les trois autres tomes pour savoir ce qu’il se passe pour les autres personnages. Il faut savoir que les trois autres romans porteront sur Stéphane (que j’ai tellement hâte de lire, j’ai adoré ce personnage) ; Koridwen, une jeune bretonne et Jules, un jeune garçon que Yannis et Stéphane rencontrent à Paris. Tous deux vont d’ailleurs les aider à se rendre au rendez-vous.

Bref, l’écriture fluide et l’intrigue très bien ficelée de l’auteure m’ont prise en otage. J’ai très hâte de lire les différentes histoires de chacun surtout celle de Stéphane dont l’histoire est écrite par l’excellent écrivain Vincent Villeminot (Réseau(x), Ma famille normale contre les zombies).

Je ne peux donc que vous conseiller ce roman post-apocalyptique spécialement pour ces personnages hyper attachants et dont les personnalités sont bien développées.

Mille mercis aux éditions Nathan et Syros pour cet excellent roman.

 

Publicités

7 réflexions sur “Collectif – La saga U4

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s