We love Disney – Collectif (Version U.S)

welovedisneyversionusmusiques

La description :

Après We love Disney et We love Disney 2 : deux albums contenant les chansons des films d’animation des studios Disney réinterprétées par des artistes de la chanson française. Voici que les américains ont également décidé de sortir un album avec des artistes pop, rock et R&B.

La tracklist de la version Deluxe :

1. NE-YO – “Friend Like Me” (Aladdin)
2. Jessie J – “Part of Your World “(The Little Mermaid)
3. Jason Derulo – “Can You Feel the Love Tonight” (The Lion King)
4. Gwen Stefani – “The Rainbow Connection” (The Muppet Movie)
5. Ariana Grande – “Zero To Hero” (Hercules)
6. Jhené Aiko – “In a World of My Own/Very Good Advice” (Alice in Wonderland)
7. Fall Out Boy – “I Wan’na Be Like You (The Monkey Song)” (The Jungle Book)
8. Tori Kelly – “Colors of the Wind” (Pocahontas)
9. Kacey Musgraves – “A Spoonful of Sugar” (Mary Poppins)
10. Charles Perry – “Ev’rybody Wants To Be a Cat” (The Aristocats)
11. Jessie Ware – “A Dream Is a Wish Your Heart Makes” (Cinderella)
12. Lucy Hale & Rascal Flatts – “Let It Go” (Frozen)
13. Various Artists – “It’s a Small World” 

Bonus tracks:

14. Brenna Whitaker – “It’s Not Easy Being Green” (The Muppet Show)
15. Yuna – “A Whole New World” (Aladdin)

A paraître le 30 octobre 2015

Verve Records – Walt Disney Records

Plus d’infos sur le site officiel : We love Disney Music

Publicités

We love Disney 2 – Collectif

welovedisneydeuxpochettearielcdmusiquewelovedisneydeuxpochettedumbocdmusique

La description 

Les grands classiques Disney revisités pour la seconde fois au monde par la scène musicale contemporaine française.

  1. Heigh-Ho ! (Blanche-Neige et les Sept Nains) – Instrumental (2:25)
  2. Je chante pour toi (Bambi) – Zaho (2:23)
  3. Tendre rêve (Cendrillon) – Alizée (3:41)
  4. Belle nuit (La Belle et le Clochard) – Kendji Girac (2:53)
  5. Zorro (Zorro) – Thomas Dutronc (2:46)
  6. J’en ai rêvé (La Belle au Bois Dormant) – Nolwenn Leroy (3:35)
  7. Le monde est petit (It’s a Small World) – Coralie Clément & Zoé Félix (2:24)
  8. Chem Cheminée (Mary Poppins) – Jeanne Cherhal (2:57)
  9. Aie confiance (Le Livre de la Jungle) – Carmen Maria Vega (2:56)
  10. Les Aristocats (Les Aristochats) – Olivia Ruiz (2:23)
  11. Thomas O’Malley (Les Aristochats) – Renan Luce (2:41)
  12. Des gammes et des arpèges (Les Aristochats) – Arielle Dombasle (2:39)
  13. Sous l’océan (La Petite Sirène) – Elie Semoun & Henri Salvador (3:14)
  14. Partir là-bas (La Petite Sirène) – Louane (3:17)
  15. Le monde qui est le mien (Hercule) – Jean-Baptiste Maunier (3:19)
  16. Je veux savoir (Tarzan) – Olympe (3:08)
  17. Le Renouveau (La Reine des neiges) – Anaïs Delva & Emmylou Homs (3:45)

Paru le 3 novembre 2014

(Universal Music FranceMercury GroupDisney Music Group)

Mon avis

Après le succès mérité du premier opus, c’est avec grand plaisir que je me suis procurée ce second album intitulé sobrement We Love Disney 2.

A nouveau, la magie a opéré sur moi. Redécouvrir ces célèbres titres des longs métrages d’animation que j’adore a été exaltant.

L’album commence en douceur avec la chanson Heigh-Ho ! de Blanche Neige et les Sept Nains en version instrumentale (histoire de bien nous plonger dans l’ambiance Disney). En laissant défiler l’album, je suis allée de surprise en surprise : comme je l’écrivais dans l’avis du premier album We Love Disney, je n’écoute jamais de variétés française hors ici, je me suis pris un pied à écouter ces artistes que je connaissais que de noms (hormis certains qui ont renouvelés l’expérience Disney et que j’ai découvert dans le précédent album). Ainsi Tendre Rêve du film Cendrillon interprétée par Alizée est une réussite. La voix d’Alizée est tellement douce et agréable à l’oreille. Idem pour Louane qui chante Partir là-bas. Quant à Kendji Girac, son interprétation de Belle Nuit me donne des frissons. Moi qui ne suis pas fan du jeune homme, là je valide à 1000%.

Chacun de ces artistes ajoute quelques choses de nouveau aux musiques originales. C’est le cas par exemple d’Olympe qui chante Je veux savoir (chanson que je surkiffe au passage) : l’originale est interprétée par Mr Phil Collins (oui oui même en français) et la version d’Olympe me semble plus tribale plus sauvage et elle est un peu plus longue que l’originale ce qui n’est pas sans me déplaire.

J’en ai rêvé, chantée ici par la talentueuse Nolwenn Leroy est plus mélancolique et ressemble énormément à la version de Lana del Rey qu’elle interprète au générique de fin du film Maléfique.

Dans l’ensemble, l’album est très réussi. Je défie quiconque de ne pas chanter lorsque l’on entend Jean-Baptiste Maunier reprendre Le monde qui est le mien sans penser au passage du film Hercule. Pareil pour Aie confiance ou Les Aristocats qui sont brillamment reprises par deux artistes si talentueuses.

En conclusion, ce second opus est à la hauteur du premier et je me suis régalée à me replonger dans cet univers que j’adore. Je vous le recommande vivement et souhaite plus que tout qu’il y ait un troisième opus.

Domitille et Amaury de Crayencour – Ballades enfantines

domitilleetamaurydecrayencourballadesenfantinesmusiques

Les pistes :

  1. En sortant de l’école (3:07)
  2. Quand un bateau blanc (2:44)
  3. Chantons sous la pluie (Singin’ in the rain) (1:52)
  4. Chanson de la Seine (2:27)
  5. Le petit rat (2:54)
  6. Paris Tour Eiffel (2:48)
  7. Y’a d’la joie (2:44)
  8. Ce petit chemin (2:58)
  9. L’abeille et le papillon (2:42)

Mon avis

« Ballades enfantines » est un cd regroupant des morceaux très connus de la variété française. Domitille, la chanteuse, accompagnée d’Amaury de Crayencour, reprennent tous ces titres, tour à tour ou en duo, avec beaucoup de talent et de vivacité pour en faire un magnifique album de ballades. On y retrouve de la poésie de Jacques Prévert mise en musique (En sortant de l’école), la très célèbre chanson « Chantons sous la pluie » du film Chantons sous la pluie (of course ^^) et puis une véritable déclaration d’amour pour cette sublime ville qu’est Paris avec les morceaux « Paris Tour Eiffel » et « Chanson de la Seine ».

J’ai eu une grosse préférence pour la cinquième piste : Le petit rat. Je ne sais pas si c’est la mélodie ou cette version avec la douce voix de Domitille (ou bien les deux) mais je l’ai trouvée super mignonne.

De Charles Trenet à Henri Salvador, ce cd est idéal pour faire découvrir aux plus petits (et aux plus grands) ces chansons terriblement entraînantes. Toute la journée, je me suis surprise à fredonner ces airs entêtants. 

Cet album est accompagné d’un sublime livre, illustré par Hélène Druvert , qui contient les paroles de toutes les chansons présentent sur le cd. 

Pour découvrir les précédents albums de la chanteuse Domitille, je vous invite à suivre ce LIEN.

Je remercie la maison de disque Naïve et Marine, de chez Naïve Jeunesse de m’avoir fait découvrir ce sublime album qui m’a immédiatement fait retomber en enfance. A découvrir!

En attendant, je vous laisse découvrir ci-dessous une des pistes de cet album : En sortant de l’école.

 

Stephen Sondheim & VA – Into the Woods : Original Motion Picture Soundtrack (Deluxe Edition)

intothewoodsdeluxeeditionsmusiques

CD 1

  1. Prologue : Into the Woods – Company Into the woods (14:35)
  2. Cinderella at the Grave – Joanna Riding (1:41)
  3. Hello, Little Girl – Johnny Depp & Lilla Crawford (2:32)
  4. Rapunzel’s Song – Mackenzie Mauzy (0:56)
  5. The Cape as Red as Blood – Stephen Sondheim (0:42)
  6. The Cow as White as Milk – Emily Blunt & James Corden (0:30)
  7. Magic Beans – Stephen Sondheim (1:27)
  8. Rapunzel’s Hair – Stephen Sondheim (1:24)
  9. Granny’s Cottage – Stephen Sondheim (1:37)
  10. I Know Things Now – Lilla Crawford (2:05)
  11. The Beanstalk Grows – Stephen Sondheim (0:29)
  12. Cinderella Runs – Stephen Sondheim (0:54)
  13. A Very Nice Prince – Anna Kendrick & Emily Blunt (1:32)
  14. Giants in the Sky – Daniel Huttlestone (2:27)
  15. “Who Cares!” – Stephen Sondheim (0:31)
  16. Baker and Wife Part – Stephen Sondheim (0:34)
  17. Princes’ Fanfare – Stephen Sondheim (0:17)
  18. Agony – Chris Pine & Billy Magnussen (2:33)
  19. The Forbidden Tower – Stephen Sondheim (2:20)
  20. “May I Compare this Ear of Corn?” – Stephen Sondheim (0:48)
  21. It Takes Two – Emily Blunt & James Corden (2:31)
  22. Two Midnights Gone – Stephen Sondheim (0:35)
  23. One Day Left – Stephen Sondheim (0:59)
  24. Stay With Me – Meryl Streep (3:15)
  25. Jack Chops Down the Beanstalk – Stephen Sondheim (1:23)
  26. On the Steps of the Palace – Anna Kendrick (3:15)
  27. “She Wont Get Far With One Shoe” – Stephen Sondheim (0:59)
  28. Searching for Cinderella – Stephen Sondheim (1:07)
  29. Careful My Toe – Christine Baranski, Tammy Blanchard & Lucy Punch (1:11)
  30. The Slipper Fits – Stephen Sondheim (1:13)
  31. Rapunzel’s Tear – Stephen Sondheim (1:20)
  32. “This Cow Is Covered With Flour” – Stephen Sondheim (0:50)
  33. Almost Midnight – Stephen Sondheim (1:08)
  34. The Witch’s Transformation – Stephen Sondheim (1:35)

CD 2

  1. Ever After (Instrumental) – Stephen Sondheim (1:16)
  2. Back Into the Woods – Stephen Sondheim (0:50)
  3. Find the Boy – Stephen Sondheim (1:32)
  4. Witch’s Lament – Meryl Streep (1:16)
  5. Any Moment – Chris Pine & Emily Blunt (1:41)
  6. Moments in the Woods – Emily Blunt (3:08)
  7. Your Fault – Daniel Huttlestone, James Corden, Lilla Crawford, Meryl Streep & Anna Kendrick (1:57)
  8. Last Midnight – Meryl Streep (3:35)
  9. No More (Instrumental) – Stephen Sondheim (2:38)
  10. The Far Away Prince – Stephen Sondheim (1:05)
  11. No One Is Alone – Anna Kendrick, James Corden, Lilla Crawford & Daniel Huttlestone (2:59)
  12. The Giant Attack – Stephen Sondheim (2:13)
  13. Finale/Children Will Listen, Pt. 1 – James Corden, Emily Blunt, Meryl Streep & Company ( 3:33 )
  14. Finale/Children Will Listen, Pt. 2 – Company Into the Woods (1:45)
  15. Stay With Me (Instrumental) – Stephen Sondheim (2:39)
  16. Last Midnight (Instrumental) – Stephen Sondheim (3:45)

Mon avis

La comédie musicale de Stephen Sondheim et James Lapine, datant de 1986, est enfin adaptée au cinéma par l’excellent Rob Marshall (Voir mon avis sur le film à ce LIEN).

La version de Broadway est excellente mais les comédiens et comédiennes qui interprètent ses chansons sont très talentueux et n’ont rien à envier aux interprètes originaux. Je savais que Meryl Streep chantait bien, l’ayant vu dans Mamma Mia! Idem pour le jeune Daniel Huttlestone que j’avais adoré dans le rôle de Gavroche dans l’adaptation cinématographique de la comédie musicale Les Misérables. Mais j’ai particulièrement était bluffé par Emily Blunt, Anna Kendrick et Chris Pine. Le reste du casting est excellent mais ces trois-là, dès lors que j’ai su qu’ils joueraient dans ce film, je ne me doutais à aucun moment qu’ils étaient si doués en chant.

Le Prologue débute avec une exposition des différents personnages : Le Boulanger et sa femme, Cendrillon, le Petit Chaperon Rouge, Jack et sa mère, la Sorcière… Tous exposent dans cette chanson leurs vœux les plus chers : celui d’avoir un enfant, d’aller au bal organisé par le Roi, de voir leur vache produire plus de lait… 14mn35 de pur régal et la base du scénario est posée. Le Narrateur raconte les différentes histoires qui, à un moment donné, s’imbriqueront l’une dans l’autre pour n’en former qu’une seule.

Le reste de l’album se poursuit, incluant des morceaux de musiques instrumentaux dont les thèmes sont facilement identifiables et imaginer à quelles scènes ils appartiennent est aisé (je pense à Ever after ou encore The Giant’s Attack).

Mais l’histoire d’Into the Woods n’est absolument pas gnan gnan du genre « Et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants ». Non. James Lapine et Stephen Sondheim sont plus malicieux et les personnages ont des personnalités différentes de leurs contes respectifs. Aussi, le Prince de Cendrillon est très séducteur ; la Sorcière moins méchante qu’elle n’y paraît…et malgré leurs souhaits exaucés, tous se rendront compte qu’au final, rien de tous cela n’était réellement important. Ecrit comme cela, cela semble très sombre (et ça l’est d’une certaine manière) mais il y a toute même de l’humour dans cette comédie. Jack et le Petit Chaperon Rouge se taquinent ; le Prince de Cendrillon n’a pas grand-chose dans la cervelle… Le morceau qui me plaît particulièrement est Your fault où chaque protagoniste rejette la faute sur l’autre concernant les terribles événements qui se passent dans le royaume. Il est suivit par la chanson Last Midnight et Meryl Streep est juste grandiose, bluffante, époustouflante. Sa voix me donne des frissons à chaque fois que je l’entends. Ne ratez pas, également, Stay With Me : la chanson est incroyablement addictive.

L’album, dans son intégralité, est excellent : des morceaux comme No one is alone, Agony, I know things now ou Hello, Little Girl (Johnny Depp est un Loup parfait. Les paroles de la chanson sont magiques : There’s no possible way to describe what you feel when you’re talking to your meal!). Ils sont terriblement entraînants et restent en tête et il est difficile de s’en débarrasser une fois que la mélodie est ancrée dans votre tête.

 

 

L’image du dimanche : un dimanche en musique

L’année dernière, j’ai découvert, comme certains d’entre vous je suppose, Lindsey Stirling, cette incroyable et très talentueuse violoniste américaine avec son morceau Shatter me (feat. Lzzy Hale). 

Et bien aujourd’hui, je vous mets trois vidéos de la demoiselle et Peter Hollens, un chanteur tout aussi talentueux, reprenant les thèmes très connus de la série Game of Thrones et du jeu vidéo Skyrim.

La dernière vidéo est le clip de Roundtable Rival : chanson extraite de son dernier album. Le clip est excellent ^^

Bon visionnage 🙂

Peter Hollens & Lindsey Stirling – Game of Thrones

Peter Hollens & Lindsey Stirling – Skyrim

Lindsey Stirling – Roundtable Rival

La comédie musicale Into The Woods débarque en France

Into the woods musical

La comédie musicale Into The Woods de Stephen Sondheim sera jouée du 1er au 12 avril prochain sur la scène du Châtelet.

Selon le site IMDB, ce film raconterait l’histoire d’une sorcière qui complote contre divers personnages de contes populaires tel que Raiponce, Le Petit Chaperon Rouge, Cendrillon, Jack et le haricot magique ou encore Le Grand Méchant Loup… mais aussi un boulanger et sa femme qui n’arrive pas à avoir d’enfants.

Pour plus d’informations, je vous invite à suivre ce LIEN.

De plus, je rappelle que le film du même nom, réalisé par Rob Marshall sortira le 31 décembre 2014 au cinéma.

Voici la fiche du film ainsi que sa distribution : ICI