Deux posters pour Le Labyrinthe 2 et de nouveaux titres pour les films Divergente

lelabyrinthedeuxposterfilms lelabyrintheposterunfilms

Voici donc deux (excellents) posters dévoilés récemment concernant le film Le Labyrinthe 2 : la Terre Brûlée. Bon, la sortie du film approche à grand pas et j’ai hyper hâte de le découvrir.

divergentetroispartiedeuxfilms

Ensuite, on a appris que les titres des deux derniers volets de la saga Divergente ont été modifiés. Ce ne sera plus Partie une et deux mais Allegiant pour le premier et Ascendant pour le second. Les films devraient respectivement sortir en mars 2016 et mars 2017. Je rappelle que le dernier roman de la trilogie de Veronica Roth sera coupé en deux films.

Je vous mets également le lien vers mes avis sur le premier volet (ICI) et sur le second (LA).

Kat Spears – Roi de pique

katspearsroidepiquelivres

Résumé

Jesse, jeune homme cynique, est coupé de ses propres sentiments depuis le suicide de sa mère. Au lycée, ses combines et son tempérament de manipulateur sont bien connus de ses camarades et du personnel. Un jour, Ken lui demande de lui arranger un rendez-vous avec une certaine Bridget. Mais lorsque Jesse rencontre la jeune fille, sa carapace se fragilise.

(Source Livraddict)

Mon avis

Je tiens à remercier les éditions Nathan et Lire en Live de m’avoir envoyé cet excellent roman.

L’histoire est celle de Jesse, un lycéen très débrouillard et manipulateur qui vend aux autres élèves ou aux personnels du lycée, tout ce dont ils ont besoin. Cela va d’un arrangement de rendez-vous à la vente de drogue ou l’expulsion d’un élève un peu trop turbulent.

Le jour où Ken, le joueur de football le plus populaire du lycée, lui demande de lui arranger un rencard avec Bridget, une jolie fille qui ne s’intéresse absolument pas à Ken, Jesse accepte sans savoir que ses manigances pourrait lui retomber dessus et qu’il finirait par tomber amoureux de la jeune fille.

J’ai adoré ce roman. Jesse, le personnage principal, est un garçon indépendant, qui ne s’embarrasse pas d’amitiés et de relations trop compliquées à gérer. Il enfouit ses sentiments et préfère se consacrer à son business.

Son insensibilité envers les autres est plutôt marrante à lire ^^ Il devient ami avec Pete, le frère handicapé de Bridget et la manière dont il se comporte avec lui (et avec les enfants souffrant de handicap dont Bridget s’occupe bénévolement) est à mourir de rire. Il est complètement indifférent (du moins, au début) aux malheurs des autres, surtout à ceux du vieil homme de la maison de retraite qu’il fait passer pour son grand-père. Les échanges entre lui et ce Mr Dunkelman sont hyper drôle.

Mais petit à petit, au contact de Bridget et Pete, il s’humanise un peu plus et n’hésite pas à faire de bonnes actions pour pas un rond. J’ai d’ailleurs adoré le personnage de Bridget, cette jeune fille douce et généreuse, et cette relation qu’elle entretient avec Jesse. C’est un peu un jeu de  » je t’aime, moi non plus » entre eux. Jesse estime qu’elle est trop bien pour lui et refuse donc de sortir avec elle. Vraiment, j’ai beaucoup aimé ce lien qu’ils entretenaient et dont Jesse tentait de couper.

Pour un premier roman, je trouve que c’est une réussite. Il se lit très rapidement et facilement tant l’histoire est prenante. Et puis, l’humour noir de Jesse rend la lecture encore plus attrayante. Il m’a d’ailleurs énormément fait penser, même si les histoires sont complètement différentes, mais j’ai comparé le jeune garçon à un autre personnage principal d’un livre que j’adore : Twelve de Nick McDonell. White Mike, le héro de ce roman, est un dealer de drogue pour gosses de riche de l’Upper East Side qui a perdu sa mère, tout comme Jesse. Leur caractère distant et un peu froid, le fait de passer inaperçu auprès des autres… ces deux personnages ont beaucoup en commun, je trouve.

Bref, en conclusion, je vous recommande chaudement ce roman qui se lit d’une traite. Ce bouquin est un cocktail de tout ce que j’aime dans la littérature : il y a de l’humour, de la romance et de l’action. Ces ingrédients font de ce roman une petite pépite à découvrir d’urgence !

S.E. Grove – Les Cartographes (Livre 1)

segrovelescartographeslivreunlivres

Livre 1 : La sentence de verre

Résumé

« Le cataclysme s’est produit par une belle journée d’été, en 1799. En une terrible secondes, les parties du monde se sont éloignées les unes des autres. Elles se sont détachées du temps, chacune d’elle projetée à une époque différente mais sans avoir bougé d’un point de vue géographique. Le monde venait d’être brisé et un autre avait pris sa place. Ce cataclysme fut appelé le Grand Bouleversement »

Un siècle plus tard, Sophia Tims, 13 ans, vit à Boston, en Nouvel-Occident. Depuis la disparition de ses parents en mission d’exploration, elle est élevée par son oncle Shadrack, le plus célèbre cartographe de la ville. Mais voilà qu’il est brutalement kidnappé… La jeune fille s’élance alors sur ses traces. Elle n’a qu’un indice : une mystérieuse carte de verre. Avec son ami Theo, elle va devoir traverser terre et mer, affronter des mondes inconnus… et déjouer les plans terribles d’une étrange femme.

(Source Nathan)

Mon avis

« Les Cartographes – Livre 1 : La sentence de verre » est un roman de fantasy édité chez Nathan et qui sortira le 1 octobre 2015 en librairie et grandes surfaces.

L’histoire se déroule dans un univers où le monde a complètement été chamboulé par le Grand Bouleversement. En effet, suivant les différentes régions de notre planète, l’époque se trouve être différente de sa voisine. Aussi, par exemple, tout ce qui fut le Canada que nous connaissons, est désormais les Neiges Préhistoriques ou tout l’est des Etats-Unis évolue au XIXème siècle.

Un siècle après ce Grand Bouleversement, Sophia Tims, orpheline ayant perdue ses parents quelques années plus tôt, vit chez son oncle, Shadrack Elli, un grand cartographe, à Boston. Mais un jour, ce dernier est enlevé et Sophia n’a d’autre choix que de tenter de le retrouver. Avec l’aide de Theo, un jeune adolescent, elle va partir dans les Terres rases, d’où est originaire le jeune garçon, pour retrouver une ancienne amie de son oncle qui pourrait l’aider à le retrouver.

Lorsque j’ai lu le résumé de ce bouquin et la présentation faite par l’éditeur, j’ai immédiatement été tentée par le bouquin. Décrit comme un roman de fantasy, je ne pouvais qu’adorer. Et ce fut le cas même si ce ne fut pas un coup de cœur.

En premier lieu, je classerais certes ce roman en fantasy mais plutôt du côté jeunesse un peu comme la trilogie Beyonders de Brandon Mull (que je recommande vivement. Vous pouvez lire mon avis à ce LIEN). Bref, le personnage principal étant une jeune fille de 13 ans, j’ai au départ eu beaucoup de mal à m’identifier à elle. Mais, au fil des pages, Sophia évolue et grandit mentalement. Elle qui vivait dans une petite bulle confortable à Boston, dans un quartier huppé, elle se retrouve en danger, poursuivit par de mystérieux « hommes des sables » qui cherchent à s’accaparer un objet que son oncle lui a confié avant son enlèvement : une carte de verre.

Jeune fille sage et modèle au début, elle devient une vraie aventurière et les expériences de la vie l’aident à gérer la situation et à mûrir. Ces expériences mais aussi Theo. En effet, le garçon est très mystérieux sur son passé et n’hésite pas à mentir pour voiler la vérité. Sophia a beaucoup de mal à lui faire confiance mais elle n’a pas le choix : si elle veut se rendre à Nochtland, capitale des Terres rases, elle a besoin de l’aide de Theo. J’avoue qu’au début, cette suspicion de Sophia à l’égard de Theo, suspicion omniprésente m’a un peu saoûlé mais heureusement, elle apprend à passer outre face à ce qui les attend. Ce duo improbable va faire la rencontre d’une multitude de personnages aux caractères bien trempés et délicieux à découvrir : un frère et une sœur pirates, aux manières distinguées et honnêtes ; un botaniste excentrique et sa fille plus terre à terre… chacun apporte aux petits groupes une qualité indispensable pour la réussite de leur quête.

Parce que non seulement les personnages sont la force de ce roman mais le gros point positif est incontestablement, l’intrigue et surtout l’univers dans lequel évolue les personnages.

Dans ce monde revisité, les vies des habitants des Terres rases sont menacées par une tempête de neige, ravageant tout sur son passage et Sophia et son groupe doivent tenter de l’arrêter. Et c’est là que les cartes entrent en jeu. Car la carte de verre de Sophia peut permettre l’arrêt de cette tempête.

J’ai vraiment été fascinée par l’imagination de l’auteur : déjà ce mélange d’époques et de cultures crée une ambiance dans laquelle il est agréable de se perdre. Les cartographes sont des personnes qui explorent des âges inconnus et cartographies les lieux par le biais de souvenirs recueillis sur des supports aussi improbable tels que le cuir, le verre, le tissu… Lire une carte n’est pas un acte anodin car on y découvre non seulement les lieux mais aussi, le temps qu’ils faisaient et ce qui se passait à un moment précis. Bref, je n’arrive pas à expliquer mais une telle invention serait juste incroyable, comme lire les souvenirs d’une personne à un moment précis et avoir son ressenti sur les événements. La carte de verre de Sophia pourrait bien les aider à sauver les Terres rases mais aussi, elle pourrait mener à la carta mayor : la carte du monde qui montrerait le passé, le présent et le futur. Ils pourraient enfin découvrir dans quelle époque a eu lieu le Grand Bouleversement et pourquoi cela s’est-il produit.

Les détails de cet univers m’ont complètement happé dans celui-ci. Rien que cette idée de cartes relatant plus que de simples lieux est géniale mais l’auteur étoffe avec des inventions qui m’ont parfois fait penser à ce que l’on pourrait trouver dans un roman de style Steampunk. Je vous assure, se plonger dans ce roman est un véritable voyage parce que l’auteur a une écriture presque poétique et colle parfaitement avec l’époque dans lequel évolue les personnages. Et puis, une autre chose qui m’a vraiment plu, c’est cette histoire sur les lachrimas. Je ne veux pas trop en dévoiler mais j’en ai des frissons. J’ai ressenti la peur mais aussi beaucoup de tristesse. Et puis la fin est magnifique…une fin comme je les aime mais qui laisse présager un second tome plus fabuleux et plein d’émotions.

En conclusion, je vous recommande mille fois cet excellent roman dont l’intrigue originale et haletante, l’ambiance rétro, l’univers incroyable et fascinant et les personnages haut en couleurs ne pourront que vous plaire. Je n’ai qu’une seule hâte, c’est de découvrir la suite des aventures de Sophia, Theo, Shadrack et le reste du groupe mais surtout, chose rare pour être soulignée, je suis impatiente de me replonger dans cet univers merveilleux et découvrir plus de lieux, plus de personnages et plus de détails sur ce fabuleux monde crée par S.E. Grove. Pour un premier roman, je dis « chapeau l’artiste ».

Un million de remerciements aux éditions Nathan et Lire en Live pour cette pépite. Vous avez mon entière gratitude ^^

P.S : Les cartes présentes en début de roman sont simplement sublimes. Un grand bravo au dessinateur.

 

D23 Expo 2015 : acte 2 (des news, des news et… des news!)

Après mon petit compte-rendu d’il y a quelques jours concernant les informations dévoilées lors de l’Expo D23 (Exposition présentant les futurs projets des studios Disney, Pixar, Marvel et LucasFilm) à propos des films d’animations Moana, Gigantic et La Belle et la Bête (voir cet article), je vous présente aujourd’hui le reste de ces news lors de l’exposition. L’événement se déroulait à Anaheim, en Californie, devant près de 7500 (chanceux) visiteurs et en présence du réalisateur John Lasseter (Toy Story) ; Ellen DeGeneres qui prête sa voix au poisson Dory ainsi que Ed O’Neill et Ty Burrell (Modern Family) pour le film Le monde de Dory ; Ginnifer Goodwin (Once upon a time) ; Dwayne Johnson (Moana) ou encore le duo de compositeurs/paroliers de Let it go, titre phare du film La Reine des Neiges et du compositeur Randy Newman (Toy Story).

Je vous mets ici la suite des news dans ce billet. (Je zappe volontairement toutes celles concernant les studios Marvel et LucasFilm car je ne suis pas hyper fan des films de ces studios mais je suis sûre que vous trouverez des informations sur d’autres sites bien plus spécialisés que le mien ^^).

Les longs métrages animés

Premier rendez-vous ?

premierrendezvousstillsfilms

On commence avec Premier rendez-vous? Nous trouverons cet animé dans les bonus blu-ray et dvd du film Vice-Versa. Nous verrons ici la réaction des parents de Riley, désormais âgée de 12 ans lorsqu’un adolescent viendra frapper à leur porte.

Celui-ci sera disponible dès le 27 octobre.

Le voyage d’Arlo

petersohnlevoyagedarlofilms

Le voyage d’Arlo de Peter Sohn (la voix VO d’Emile dans Ratatouille) raconte l’histoire d’Arlo, un apatosaure trop couvé par ses parents et de Spot, un jeune garçon qui vont se retrouver loin de chez eux et entamer un voyage aussi extraordinaire que dangereux. Le film sort le 25 novembre sur nos écrans.

Zootopie

zootopielogofilms

Ensuite, la chanteuse Shakira a annoncé via une vidéo qu’elle prêterait sa voix à une gazelle superstar dans le film Zootopie. L’histoire raconte celle d’une ville, Zootopia, où vivent en communauté toutes les espèces animales. On suivra les aventures d’une jeune lapine policière, Judy Hopps (la voix est celle de Ginnifer Goodwin) qui mènera son enquête dans une affaire épineuse au côté d’un renard roublard, Nick Wilde (Jason Bateman).

L’actrice de Once upon a time (dont des images de la future saison ont été dévoilées) était présente en compagnie des réalisateurs et producteurs du film pour présenter des extraits ainsi qu’une nouvelle chanson du film : Try Everything. Le film sortira le 17 février 2016 au cinéma.

Le monde de Dory

lemondedorystillsunefilms

Pour présenter Le monde de Dory qui retracera les aventures du poisson chirurgien à la mémoire défaillante que j’ai adoré dans le film Le monde de Nemo, étaient présents Ellen DeGeneres qui prête sa voix au poisson ainsi que Kaitlin Olson (Philadelphia), Ed O’Neill et Ty Burrell de la série Modern Family. Ils interprètent respectivement une pieuvre irascible, une baleine blanche un peu perdue et un requin baleine. Le réalisateur, le coréalisateur et la productrice étaient également présents et ont dévoilé l’intrigue. Celle-ci se penchera sur Dory et sur le fait de savoir si elle réussira à retrouver sa famille.

Rendez-vous le 29 juin 2016 pour le savoir.

 

Toy Story 4

toystoryquatevingtansfilms

20 ans après le premier volet des aventures de Woody, Buzz l’Eclair et les autres jouets, les studios Disney et Pixar sortent le quatrième épisode et ce dernier racontera l’histoire d’amour entre Woody et la Bergère. Le réalisateur John Lasseter ainsi que John Cooley (coréalisateur), Randy Newman, le compositeur ainsi que la productrice et les scénaristes étaient sur scène pour présenter ce projet.

Le film sortira le 28 juin 2017 au cinéma.

Coco

cocofilms

« La découverte d’un secret enfoui depuis des générations va permettre une réunion de famille aussi extraordinaire qu’inattendue. »

Voici les quelques mots des studios Disney pour présenter ce nouveau film : Coco (titre VO). Ce projet mené par Lee Unkrich et Darla K. Anderson (ils ont collaboré sur Toy Story 3) aura pour thème la fête mexicaine du Jour des Morts. Voici une de leurs déclarations à ce propos : « Dans notre film, le Jour des morts suscite un questionnement chez le personnage principal, qui se demande d’où il vient, quelle est sa place au sein de sa famille, et comment les familles restent unies de génération en génération grâce à leurs souvenirs. »

Aucune date de sortie n’a été annoncée à ce jour.

Les Live Action

Le Livre de la Jungle

lelivredelajunglelivefilms

Jon Favreau (Iron Man) réalisera ce film live qui racontera l’histoire de Mowgli, jeune orphelin vivant parmi les animaux sauvages de la jungle indienne.

Neel Sethi a été choisi parmi des milliers d’enfants pour incarner ce héros. Quant à Ben Kingsley (Shutter Island) et Lupita Nyong’o (Twelve years a slave) prêteront leurs voix à la panthère Bagheera et à la louve Raksha. On note également que Bill Murray, Idris Elba, Scarlett Johansson, Giancarlo Esposito et Christopher Walken feront partis du casting.

Le film sort sur nos écrans le 13 avril 2016

Alice de l’autre côté du miroir

alicedel'autrecotedumiroirfilms alicedel'autrecotedumiroiraffichedeuxfilms

Sean Bailey, le Président de Walt Disney Studios Motion Picture Production et l’actrice Mia Wasikowska ont présenté des extraits du film Alice de l’autre côté du miroir, réalisé par James Bobin (Les Muppets, le retour). Cette suite des aventures d’Alice racontera son voyage dans le temps pour sauver le Chapelier Fou, incarné par l’excellent Johnny Depp.

Les acteurs suivants font également partis de la distribution : Anne Hathaway, Helena Bonham Carter et les voix d’Alan Rickman, Stephen Fry, Michael Sheen et Timothy Spall. Mais aussi, on découvrira le père du Chapelier Fou, Zanik Hightopp incarné par Rhys Ifans (The Amazing Spider-Man) ainsi que le Temps lui-même, une créature mi-humaine, mi-pendule, joué par Sacha Baron Cohen.

Produit par Joe Roth, Suzanne Todd, Jennifer Todd et Tim Burton et scénarisé par Linda Woolverton (Maléfique), ce film sortira le 1 juin 2016 au cinéma.

Peter et Elliott le Dragon

peteretelliottledragonlogofilms

Le 17 août 2016 sortira sur nos écrans la nouvelle version du film Peter et Elliott le Dragon. L’actrice Bryce Dallas Howard (La couleur des sentiments) était sur scène pour parler de son personnage. Réalisé par David Lowery, les acteurs Oakes Fegley, Wes Bentley, Karl Urban, Oona Laurence et Robert Redford seront également au casting de ce film.

Pour rappel, l’histoire est celle de Peter, un jeune orphelin qui rencontre Elliott, un dragon et une amitié improbable va se créer entre ces deux-là.

Pirates des Caraïbes : Dead Men tell no tales

johnnydeppexpodisneyfilms

Enfin l’acteur Johnny Depp, revêtu de son costume de Jack Sparrow, était présent lui aussi pour présenter le cinquième volet de la saga Pirates des Caraïbes dont le titre VO est : Pirates of the Caribbean: Dead Men Tell No Tales.

Le capitaine Jack Sparrow devra faire face à son vieil ennemi, le capitaine Salazar, interprété par Javier Bardem, et son équipage fantôme qui se sont échappés du Triangle des Bermudes pour massacrer tous les pirates. La seule chance de parvenir à contrer Salazar est de trouver et posséder une relique qui permet le contrôle des mers à son possesseur : le Trident de Poséidon.

Produit par Jerry Bruckheimer et réalisé par Espen Sandberg et Joachim Rønning, on verra au casting de ce film Johnny Depp, Javier Bardem, Brenton Thwaites, Kevin R. McNally, Kaya Scodelario, Golshifteh Farahani, Stephen Graham, David Wenham et Geoffrey Rush mais aussi, ce sera (enfin !) le retour d’Orlando Bloom dans la saga.

Alors rendez-vous le 12 juillet 2017 !

 

Nouvelle affiche française du film Le Labyrinthe 2 : La Terre Brûlée

lelabyrinthedeuxaffichefrançaisefilms

Le réalisateur Wes Ball a tweeté ceci à propos de cette affiche française du film Le Labyrinthe 2 – La Terre Brûlée : « Love this French poster for #scorch » et je suis plutôt d’accord avec lui, j’adore.

Pour rappel, le film sort le 7 octobre et vous pouvez trouver à ce LIEN des portraits des personnages ainsi que la nouvelle bande annonce. Aussi, voici mon avis sur le premier film intitulé sobrement Le Labyrinthe.

Cathy Cassidy – Miss pain d’épices

cathycassidymisspaindepiceslivres

Résumé

A l’école primaire, Cannelle était le bouc émissaire, celle que personne ne voulait avoir comme amie. Alors, à la rentrée de sixième, elle arrive au collège relookée et devient l’amie d’une fille sympathique. Cependant, l’arrivée de Sam, un garçon décalé qui se moque du regard des autres, bouleverse tout.

(Source Nathan)

Mon avis

Après avoir terminé de lire le dernier tome de la saga Les Filles au chocolat : Cœur Cookie, j’ai voulu rester dans cette ambiance légère et estivale et j’ai naturellement entamé ma lecture du prochain roman de Cathy Cassidy : Miss pain d’épices.

L’histoire est celle de Cannelle, une jeune adolescente populaire et jolie qui fut victime autrefois des moqueries et insultes de ses camarades de classe à cause de son poids et du fait qu’elle soit rousse. Cannelle a aujourd’hui pris sa revanche : elle est une des élèves les plus populaires du collège avec son amie Shannon. Mais l’arrivée de Sam, un garçon à la personnalité décalée va tout bousculer dans la petite vie parfaite de Cannelle.

Au premier abord, je me suis dit que ce serait encore un bouquin pour pré-ados avec des petits soucis et tracas franchement futiles. Mais, bien plus que cela, l’auteure Cathy Cassidy qui traite toujours dans ses romans de sujets parfois compliqués à aborder (l’anorexie, l’immigration, le divorce…), évoque la recherche d’identité et la quête de soi dans cette période sensiblement complexe qu’est l’adolescence.

L’héroïne Cannelle cherche désormais à être comme tout le monde : à avoir de jolies fringues à la mode, un joli maquillage, écouter la même musique que ses amis… La jeune fille est complètement perdue et à l’impression de jouer un rôle surtout lorsqu’elle et Shannon intègre à leur groupe, Emily. Cannelle pense perdre sa meilleure amie qui s’intéresse plus à Emily qu’à elle. Du coup, elle se tourne vers Sam qui va lui montrer qu’être soi-même, et donc différent, rend la vie beaucoup plus simple.

Cannelle et Emily ont un caractère assez similaire : elles sont douces, gentilles et honnêtes. Ce sont vraiment les deux personnages que j’ai adorés. Elles ainsi que Sam dont le côté décalé et sa personnalité unique m’ont plus d’une fois fait sourire. En revanche, j’ai trouvé la personnalité de Shannon détestable : elle est manipulatrice, autoritaire et trop sûre d’elle. Typiquement le genre de personnages que je n’aime pas, encore plus quand c’est une petite merdeuse de 13 ou 14 ans.

J’ai vu certains éléments de la fin arriver à des kilomètres mais ce n’est pas tant l’intrigue qui est important dans ce roman (même si je suis persuadée qu’il plairait davantage à de jeunes adolescentes ou pré-adolescentes). Non, l’important est le message véhiculé par l’auteure : être soi-même et ne pas jouer un rôle pour se fondre dans la masse, surtout à cette période charnière qu’est l’adolescence. C’est un bon roman et qui est bénéfique pour sa morale. Je le conseille vivement, pour ma part, parce que j’ai franchement passé un agréable moment surtout que l’écriture de l’auteure est sans prise de tête mais en plus, j’adhère à ce message.

Alors, en conclusion, j’ai beaucoup aimé ce bouquin que je vous conseille fortement. Cette lecture estivale ne manquera pas de plaire aux jeunes comme au plus âgés.

Un grand merci aux éditions Nathan – Lire en Live de m’avoir permis de lire ce roman.