Jeff VanderMeer – La trilogie Annihilation (Tome 1)

jeffvandermeerannihilationtomeunlivres

Résumé

« Toute cette région était désertée depuis des décennies, pour des raisons qui ne sont pas faciles à raconter. Notre expédition était la première à entrer dans la Zone X depuis plus de deux ans et la majeure partie de l’équipement de nos prédécesseurs avait rouillé, leurs tentes et abris ne protégeant plus de grand-chose. En regardant ce paysage paisible, je ne pense pas qu’aucune d’entre nous n’en voyait encore la menace. »

La zone X est coupée du monde depuis des décennies. La nature a y repris ses droits. Quelques vestiges de civilisation subsistent dans une faune et une flore luxuriantes.

La première expédition décrit une contrée idyllique. La deuxième s’achève sur un suicide de masse. Les membres de la troisième expédition s’entretuent, ceux de la onzième reviennent amorphes et succombent à un cancer foudroyant. Nous suivons la douzième, composée de femmes.

Leur mission : cartographier le terrain et ne pas se laisser contaminer par la zone X.

Somptueusement écrit, un roman saisissant, une plongée claustrophobique en territoire inconnu, à mi-chemin entre Conrad et Lovecraft, qui mêle à la perfection thriller et SF.

« Nous étions quatre : une biologiste, une anthropologue une géomètre et une psychologue. J’étais la biologiste. Il n’y avait que des femmes, cette fois, choisies pour intégrer l’ensemble complexe de variables qui régissait l’envoi des expéditions. »

 

(Source Au Diable Vauvert)

Mon avis

L’histoire de ce roman est celle de quatre scientifiques, dont les noms ne sont pas révélés, qui partent explorer la Zone X : un lieu qui est apparu il y a quelques années et qui regorge de mystères. Cette douzième expédition comprend une psychologue, une géomètre, une anthropologue et une biologiste. Cette dernière est la narratrice du roman qui tient lieu ici de journal de bord.

Lorsqu’on m’a envoyé ce roman en service presse, on présentait l’intrigue similaire à l’excellente série Lost (qui est une de mes préférées). Il ne m’en fallait pas plus pour m’intriguer et je me suis donc la lancée avec une grande curiosité dans ce bouquin. Et ce que j’y ai lu m’a accroché comme rarement un roman, pas de science-fiction mais presque, ne l’a fait.

Tout dans ce roman regorge de mystères. A commencer par les quatre personnages principaux dont on ne connaîtra jamais l’identité. Elles sont uniquement nommées par leurs familles de métiers. Elles sont toutes plus ou moins différentes les unes des autres : la psychologue est décrite comme la « chef » de l’expédition et n’hésite pas à reconditionner, par le moyen de l’hypnose, les autres membres du groupe pour les calmer ou les inciter à exécuter certains ordres. Elle est le personnage le plus mystérieux du groupe car elle en sait évidemment plus que les autres au sujet de cette Zone X. Du coup, et le point de vue de la biologiste nous influence un peu dans ce sens, j’ai ressenti beaucoup de méfiance envers celle-ci. Comme je l’écrivais, on découvre ce roman à travers les yeux de la biologiste. J’ai beaucoup aimé son personnage et on découvre la raison pour laquelle elle s’est portée volontaire dans cette expédition. Son caractère, peu loquace et solitaire, diffère complètement des autres. Ensuite, la géomètre est une ancienne militaire assez méfiante mais très courageuse et l’anthropologue est, je pense, la moins hardie des trois (bien que pour se lancer dans une telle entreprise, il faut pas mal de courage quand même).

Ensuite et surtout l’intrigue est juste incroyable. A travers les yeux de la biologiste, j’ai eu l’impression de moi-même faire partie de l’expédition et de découvrir cet étrange lieu en même temps qu’elle. Leur but est de parcourir la Zone X et de cartographier les lieux mais d’après les cartes fournies par la société The Southern Reach, cartes effectuées par les anciens membres des expéditions précédentes, une « Tour » apparaît près du camp de base alors qu’elle ne fut jamais répertoriée. Plus on avance dans l’histoire, plus le mystère s’épaissit dans une ambiance lourde d’angoisse et de suspense (pour l’anecdote, j’adore lire tard le soir dans mon lit mais ici, impossible pour moi de lire la moindre ligne tant j’avais le cœur gonflé d’angoisse. Je pensais ne pas pouvoir réussir à m’endormir la nuit). Si bien qu’il est difficile de poser le roman tant on passe de découvertes en découvertes.

J’ai vraiment adoré ce roman, c’est même un coup de cœur. Je ne connaissais pas l’auteur, Jeff VanderMeer mais je vais évidemment lire les deux autres tomes de cette trilogie et découvrir le reste de sa bibliographie. Il arrive à me happer dans son univers et même à m’intéresser à des sujets qui ne me passionne pas tant que ça comme la microbiologie et tout ce qui se rapporte à la science de la nature…

Sincèrement, je conseille mille fois ce roman pour tous ceux qui aiment plonger dans l’inconnu. Je vous assure la fin est juste grandiose, je ne sais même pas si j’ai tout bien cerné pour tout vous avouer mais j’ai super hâte de lire la suite.

Un énorme merci à Chloë et aux éditions Au Diable Vauvert pour ce petit bijou. Ce fut un énorme coup de cœur.

Jessica Brody – La trilogie Inaccessible (Tome 1 et 2)

jessicabrodyinaccessibletomeunlivres

Tome 1 : Inaccessible

Résumé

« La seule chose pire que d’oublier son passé… Est de s’en souvenir.

Lorsque le vol Freedom Airlines 121 s’est écrasé dans l’Océan Pacifique, absolument personne ne s’attendait à retrouver des survivants. Voilà pourquoi la jeune femme de seize ans qui a été découverte flottant parmi les décombres – vivante – fait les grands titres des journaux du monde entier.

Plus étrange encore, son corps est miraculeusement intact, et elle ne possède aucun souvenir de l’embarquement dans l’avion ou du vol. Et elle n’a plus aucun souvenir de sa vie avant l’accident. Elle n’a aucune période de réminiscence. Personne ne comprend comment elle a pu s’en tirer. Personne ne sait pourquoi elle n’était pas sur la liste des passagers. Et personne ne peut expliquer pourquoi son ADN et ses empreintes digitales sont introuvables parmi toutes les bases de données du globe.

Blessée par un monde qu’elle ne connaît pas, souffrante à cause de ses capacités qu’elle ne comprend pas, et hantée par une menace imminente dont elle ne souvient pas, Seraphina se bat pour relier toutes les pièces de son passé et découvrir qui elle est vraiment. Mais avec chaque idée de nouvelles questions germent dans son esprit. Et le temps manque pour y répondre.

Son seul espoir provient d’un garçon étrange et attrayant qui dit l’avoir connu avant le crash.

(Source Livraddict)

Mon avis

Je remercie, avant tout, les éditions Au Diable Vauvert qui m’ont gentiment envoyé ce roman qui n’est vraiment pas passé loin du coup de cœur.

L’histoire est celle d’une jeune fille de 16 ans, seule survivante d’un crash d’avion, qui souffre d’amnésie. Elle ne se rappelle ni de qui elle est, ni d’où elle vient. Pas même de son prénom. Elle ne sait pas ce qu’est un ordinateur, un avion, une télé… Elle rencontre alors un garçon qui lui dit qu’il faut absolument qu’elle le suive, que des gens la recherchent et qu’ils ne doivent pas la trouver car ils sont dangereux.

Voilà, en quelques mots, l’intrigue principale de l’histoire. J’avoue que ce roman est complètement addictif : je n’arrivais pas à le lâcher tant je voulais avoir des réponses à mes questions (enfin, à celles que Violette, le nom que l’équipe médicale lui donne, se pose. On apprend par la suite que son prénom est en réalité Séraphina). J’ai adoré ce personnage : son caractère est tellement doux, elle est si innocente. Elle est un peu comme une petite fille dans un corps d’adolescente. Elle est effrayée, désorientée et frustrée de ne pas se souvenir de sa vie. D’autant plus qu’il semblerait qu’elle ne soit jamais montée dans cet avion. Tout au long du roman, la jeune fille est perdue (et moi avec), elle ne sait pas si elle peux faire confiance à ce jeune homme qui dit la connaître. De plus, elle découvre qu’elle est très douée dans certains domaines comme les mathématiques ou les langues étrangères.

Bref, ce personnage est mystérieux et tellement attachant… à défaut d’avoir un coup de cœur pour le roman, je l’ai eu pour la personnalité de Séra.

Il y a pas mal de personnages que j’ai adoré d’ailleurs dans ce bouquin : Zen, le garçon qui dit être son petit ami. En général, dans ce genre de roman, le garçon est celui qui sauve la fille. Sauf qu’ici, disons qu’ils sont complémentaires : lui est stratégique, débrouillard et il dégage un sentiment de sécurité tandis qu’elle, sans trop dévoiler du roman, outre ses aptitudes en langues et en maths, elle découvre qu’elle possède d’autres qualités non négligeables.

Il y a aussi la famille d’accueil de Séra : Heather et Scott ainsi que Cody, leur fils. Ce dernier est un genre de mini geek de 13 ans, super drôle. Il est sarcastique et un peu cynique et taquine Séra en lui balançant des phrases d’argot dont elle ne comprend pas le sens, qu’elle prend au premier degré.

Même si l’intrigue est particulièrement bien ficelée (à part peut-être une question qui est restée sans réponse ^^), les personnages sont le gros point positif de ce roman et pour moi, un roman avec des personnages forts… j’accroche immédiatement.

De plus, l’écriture de Jessica Brody, auteur que je ne connaissais absolument pas et dont j’ai très envie de lire les autres livres, a une écriture fluide et sait tenir son lecteur en haleine. J’étais scotchée au bouquin tant je voulais des réponses. D’ailleurs, et c’est mon petit bémol du roman, je ne sais pas si c’est moi qui suis passée complètement à côté mais je ne crois pas avoir eu l’explication sur le fait que Séra se soit retrouvée au milieu de l’océan, après le crash de l’avion. Si vous avez lu le bouquin, éclairez ma lanterne, s’il vous plait ^^

En conclusion, j’ai adoré ce bouquin. Je l’ai dévoré mais ce n’est pas un coup de cœur à cause de la fin. Rassurez-vous, elle me convient parfaitement et j’ai été surprise d’apprendre qu’il y avait deux autres tomes après (pour mon plus grand bonheur :p) mais dans cette fin, il y a certains personnages qui, je suppose, ne réapparaîtront pas dans le second tome et ça m’attriste. Donc, je pense que c’est pour ça que ce n’est pas un coup de cœur. Mais sinon, dans l’ensemble, c’est un excellent roman. Il y a tout ce que j’aime dedans : de l’amour pas gnan gnan mais des moments très touchants ; de l’action à volonté avec des scènes assez spectaculaires (d’ailleurs, je crois savoir que les droits du livre ont été achetés pour en faire un film et je suis plutôt curieuse de voir ça) ; il y a des passages assez drôle parce que Séra est un peu naïve la pauvre mais c’est trop mimi et enfin l’intrigue est tellement prenante qu’il est impossible de ne pas aimer ce livre. Le tout se déroulant dans un univers mêlant présent et futur… Je ne vous en dit pas plus ^^

Je ne peux donc que vous le conseiller. Perso, j’ai adoré avoir la tête en bouillie, assaillie par une multitude de questions. J’ai juste envie de crier « A quand le tome 2 !!!!!! »

Je remercie à nouveau les éditions Au Diable Vauvert de leur confiance et de m’avoir fait découvrir ce début de saga qui je crois comptera parmi mes préférées. Je le sens bien ^^

jessicabrodyinoubliabletomedeuxlivres

Tome 2 : Inoubliable

Résumé

Séra se croit enfin libérée des horreurs du passé, quand ses ennemis mettent au point une nouvelle arme et que son petit ami est atteint d’une mystérieuse maladie. La solution est sans doute profondément enfouie dans sa mémoire, mais comment en retrouver la clé ?

 

(Source Au Diable Vauvert)

Mon avis

Je tiens à remercier les éditions Au Diable Vauvert et Chloë de m’avoir envoyé cette suite que j’ai adoré.

Le premier tome de cette saga fut un presque coup de cœur : j’avais adoré le bouquin mais beaucoup de questions restaient en suspens à la fin du livre et je pensais que certains personnages ne réapparaîtraient pas dans la suite. Je ne m’attendais donc pas à ce que « Inoubliable » soit un coup de cœur. Toutes les questions qui étaient restées sans réponse à la fin du premier tome, sont résolues dans celui-ci.

Mais reprenons du début : Séra et Zen ont réussi à s’échapper des griffes de Diotech et ont transsessé en Angleterre, en 1609 exactement. Le début du roman est assez calme car on voit nos deux héros apprendre à vivre normalement tout en s’adaptant à ce siècle passé. Mais certains événements vont mettre en péril ce fragile moment de sérénité. En effet, Séra va sans le vouloir user de ces qualités exceptionnelles pour sauver la vie de Zen qui semble souffrir d’une mystérieuse maladie. Le scandale que cela créa va alerter Diotech sur la position du couple.

Je ne souhaite pas en dire plus sur l’intrigue de ce roman par peur de vous spolier. J’ai trouvé ce roman différent du premier : en premier lieu, les décors changent et moi qui adore les histoires de voyages dans le temps, j’ai été servi. De plus, on en apprend plus sur les réelles motivations de la société Diotech, ce qui donne une autre dimension au roman. Comme je l’écrivais au dessus, cette suite apporte des réponses mais son lot de questions aussi. Parce qu’un nouveau personnage va faire son apparition : Kaylen. Ce jeune homme est identique à Séra mais avec des améliorations non négligeables.

Du coup, on retrouve, en un sens, la même ambiance que le premier tome sauf que désormais Séra se demande si elle peut ou non faire confiance à Kaylen qui ne cesse de jouer dans les deux camps. J’ai trouvé ce personnage plutôt attachant pour les mêmes raisons que je trouvais Séra attachante dans le premier tome. Mais cette dernière a mûri et devient plus combative et plus indépendante dans ce tome et j’ai adoré voir cette facette d’elle.

A cause de l’intrigue, on a un peu moins de passage avec Zen mais on retrouve d’autres personnages que je ne pensais pas revoir et cela m’a surprise, en bien évidemment (d’où mon coup de cœur ^^).

Donc en conclusion, je vous le conseille évidemment. On prend plaisir à se plonger dans l’univers de Jessica Brody, toujours aussi bien écrit et peut-être plus abouti. Et puis la fin est un peu prévisible mais elle m’a presque arraché le cœur. J’ai super hâte de lire le dernier tome et savoir ce qui attend les personnages.

Je ne veux pas trop vous en dire pour ne pas gâcher votre lecture mais j’ai hâte de lire vos avis et voir ce que vous en avez pensé.

Encore merci aux éditions Au Diable Vauvert et à Chloë pour ce sublime roman qui est un gros coup de cœur désormais.

Vincent Villeminot et Yann Autret – Ma famille normale contre… (Tome 1 et 2)

vincentvilleminotmafamillenormalecontreleszombieslivres

Tome 1 : Ma famille normale contre les zombies

Résumé

Je m’appelle Madoloup, et je suis une fille normale. Alors je n’avais pas prévu de me casser le coude le jour de mon arrivée en vacances. Mais ce n’est pas là que les choses ont vraiment dérapé. Non. C’est plutôt quand les goélands sont devenus fous. Qu’ils se sont mis à attaquer les gens. Qu’ils ont contaminé ma petite sœur. Qu’on a appris qu’il s’agissait d’une épidémie de Virus Zombie. Que mon père a décapité Papy. Et qu’on s’est retrouvés assiégés par dix mille morts vivants qui voulaient rentrer par les toilettes…

(Source Nathan)

Mon avis

Voilà un roman qui a été une véritable surprise et je remercie les éditions Nathan – Lire en live de me l’avoir fait découvrir.

Il s’agit du nouveau roman, illustré cette fois (avec de sublimes dessins de Yann Autret) de Vincent Villeminot, l’excellent auteur de la trilogie Instinct ou de Réseau(x).

L’histoire est celle de Madoloup et de sa famille complètement déjantée. Ils partent en vacance pour la Bretagne chez les grands-parents. Hélas, rien ne va se passer comme prévue car des mouettes/zombies vont attaquer les humains et répandre parmi eux un virus qui les transformera en mort-vivants à leur tour.

Bourré d’humour, ce roman décalé m’a fait passer un excellent moment : les différents caractères des personnages sont assez loufoques et il est quasiment impossible de réprimer un fou rire. Spécialement en ce qui concerne le frère de Madoloup : une espèce de geek hyper intelligent qui est un peu le cerveau de la famille et le père, Vanzan, qui, me semble-t-il, est calqué sur l’auteur lui-même.

Je trouve les dessins magnifiques : les personnages particulièrement sont bien croqués (les zombies, quant à eux, sont bien gores ^^).

Je n’ai eu que la version non corrigée donc je n’ai pas eu toutes les illustrations mais je n’hésiterais pas à me procurer ce roman graphique parce que j’adore le style des dessins (moi qui ne lit pas souvent de BD ou autres romans graphiques). De plus, j’espère qu’il y aura une suite des aventures de la famille de Madoloup parce qu’ils sont super attachants et drôles.

En conclusion, je vous recommande vivement ce superbe roman graphique dont l’histoire extravagante, les personnages déjantés et les sublimes illustrations ne manqueront pas de vous plaire.

P.S :  J’ai adoré le petit clin d’œil à la saga Instinct.

vincentvilleminotmafamillenormalecontrelesyétislivres

Tome 2 : Ma famille normale contre les yétis

Résumé

Quand ma famille normale est rentrée chez elle à la montagne… elle est tombée sur des yétis !
L’épidémie de virus Zombie faisant des ravages sur la côte bretonne, ma famille (normale) et moi (Madoloup) sommes rentrés chez nous à la montagne, près du lac Léman. Nous espérions y couler des jours normaux. Mais ma petite sœur Louve, désormais zombie, contamine très vite la région (nous n’aurions peut-être pas dû la laisser aller à la maternelle…) et nous voilà obligés de nous réfugier dans les hauteurs alpines. Le problème c’est que, là-haut, nous tombons… sur une horde de yétis.

(Source Nathan)

Mon avis

Je remercie les éditions Nathan de m’avoir gentiment envoyé cette suite des aventures de la famille de Madoloup.

Dans ce second tome, Madoloup et sa famille déjantée rentrent de leur vacance mouvementée en Bretagne. Louve, désormais devenue Zombie, fait sa rentrée des classes en maternelle… et contamine certains élèves de sa classe. Du coup, l’épidémie de zombies sévit à nouveau et la famille est obligée de se retirer dans la montagne.

J’avais adoré le premier tome de cette série littéraire qui, je l’espère, comptera beaucoup d’autres tomes à l’avenir. On retrouve donc Madoloup ; ses sœurs cadettes Sarouchka (qui veut devenir une super-héroïne) et Louve-Zombie (qui mord tout ce qui passe à portée de sa bouche) ; son père VanZan et sa mère La Petite Personne, qui sont franchement à tordre de rire parfois et son frère aîné, ThéoPaïle. Cette fois-ci, ce ne sont plus des mouettes-zombies qu’ils doivent combattre mais, outre les humains, des castors-zombies et comme le titre l’indique des Yétis-Zombies.

Il n’y a pas une seule page où je n’ai pas ri en lisant ce roman graphique : que ce soit pour les situations grotesques ou les répliques franchement marrantes, ce bouquin a été un gros coup de cœur et qui, je trouve, est bien meilleur que le premier. Les scènes d’action sont spectaculaires (du genre impossible vous voyez ^^)  et le dénouement tellement farfelu… Bref, ce fut un énorme coup de cœur.

Les magnifiques illustrations du coauteur, Yann Autret, sont agréables à découvrir et l’humour de Vincent Villeminot est toujours aussi tordant. Le gros point positif de ce roman est bien évidemment les personnages (certaines illustrations sont vraiment magnifiques) et la relation spéciale qu’ils entretiennent. Une famille aussi décalée ne peut exister que dans les romans !

De plus, les auteurs ont eu l’idée géniale de disséminer des minis-jeux dans le bouquin pour permettre aux lecteurs d’être acteur de ce roman. Je me suis régalée à les compléter, croyez-moi.

En conclusion, je vous conseille mille fois ce roman, cet excellent roman graphique de Vincent Villeminot et Yann Autret (qui me donne de plus en plus envie de me plonger et découvrir le monde de la bande dessinée). Les dessins sont sublimes, les répliques hilarantes et surtout les personnages si drôles et attachants qu’on dévore ce roman d’une traite. L’ambiance mi-angoissante, mi-hilarante donne au roman une touche décalée, bien accentuée par la folie des personnages et l’improbabilité de l’histoire (des yétis…dans les montagnes de France, non mais franchement !). Foncez, vous ne serez pas déçus.

 

Ellen Richardson – La saga Le Club des Tongs (Tome 1 et 2)

ellenrichardsonleclubdestongstomeunlivres

Tome 1 : L’été de tous les mystères

Résumé

Trois meilleures amies, des tongs… un été inoubliable !
Quand Lizzie rencontre Sierra et Tash, son été sur Sunday Island s’illumine. Les trois filles deviennent vite les meilleures amies du monde. Avec Mojo, le petit chien de Tash, elles explorent l’île. Mais voilà : ce n’est pas pour rien qu’on surnomme Sunday Island l’île des mystères. Celui qu’elles découvrent pourrait bien menacer leur amitié…

 

(Source Nathan)

Mon avis

« Le club des tongs : l’été de tous les mystères (tome 1) est un roman écrit par Ellen Richardson et qui me semble idéal pour ce début d’été.

L’histoire est celle de trois jeunes filles : Lizzie, Sierra et Tash (et son chien Mojo) qui se lient d’amitié et essayent de percer le mystère de l’île sur laquelle elles passent leurs vacances.

Malheureusement pour moi, je n’ai pas accroché à ce bouquin : l’intrigue, bien que mystérieuse et pleines de rebondissements, est bien ficelée mais trop prévisible à mon goût. On devine aisément la suite des événements et les secrets ne sont pas complètement introuvables, non plus.

De plus, je ne me suis pas attachée aux personnages : je pense que leurs personnalités ne m’ont pas plus attirée que cela et du fait de leurs jeunes âges, je ne me suis pas identifiée à elles, dommage.

En revanche, le personnage qui a attisé ma curiosité est un ermite. Hélas, je ne vois pas à quoi il sert dans l’intrigue. C’est dommage car il mettait cette petite touche de piquant et de dangerosité, même si le mot est bien fort.

Sinon, le roman est bien écrit et très prenant. Ces 140 pages défilent rapidement et je pense qu’il serait parfait pour des jeunes filles cherchant une lecture pour les beaux jours qui arrivent.

Voilà, j’ai également reçu le second tome et sans avoir une envie absolue et irrésistible de lire ce bouquin, je me plongerais dedans avec plaisir, je pense.

Je remercie les éditions Nathan – Lire en Live de m’avoir envoyé ce sympathique roman.

P.S : A la fin du roman, on trouve un questionnaire de personnalité, des idées de recettes et pour décorer ses tongs… C’est plutôt sympa.

ellenrichardsonleclubdestongstomedeuxlivres

Tome 2 : Trois filles à la mer

Résumé

Trois meilleures amies, des tongs… un été inoubliable !
Des baleines ont été repérées au large de Sunday Island ! Tash, Lizzie et Sierra veulent être les premières à les photographiers. Elles embarquent à bord du voilier de Tash. Mais elles font naufrage ! Les voilà seules sur une île déserte, alors que personne ne sait où elles sont…

 

(Source Nathan)

Mon avis

J’ai reçu ce second tome en même temps que le premier et je l’ai lu dans la foulée.

Cette fois-ci, les trois amies s’embarquent sur le petit bateau de Tash et voguent vers les îles de l’Ouest. Malheureusement, une tempête les prend par surprise et elles s’échouent sur la plage d’une des îles.

Bien plus court que le premier tome, environ 90 pages, j’ai lu ce bouquin très rapidement. Et comme pour le premier volume, je n’ai pas accroché. Je trouvais l’histoire du tome 1 trop prévisible et celle-ci en plus de l’être, elle est complètement farfelue : le sauvetage des baleines, la découverte de l’épave… on croirait que les filles n’ont pas peur de rester à vie des naufragés. Et puis, la fin est incroyable et ce n’est pas un compliment.

Bref, vous l’avez compris, je pense, je n’ai pas trop aimé ce roman. En revanche, je reste persuadée que pour des jeunes filles, ces deux romans seront parfaits. C’est complètement le genre de roman que je lisais à sept ou huit ans.

Laurence Schaack et Françoise de Guibert – Trois (ou quatre) amies (Tome 1 et 2)

Francoisedeguibertlaurenceschaacktroisouquatreamiestomeunlivres

Tome 1

Résumé

Sol, Mar er Sand, bien que très différentes, sont amies depuis toujours. Elles vivent à des kilomètres les unes des autres et ne se voient que l’été à Cherbourg. Toute l’année, elles restent « connectées »grâce à une pageprivée qu’elles se sont crée sur un réseau social, où elles partagent leurs coups de coeurs, déboires, rêves et tranches d’ennui quotidien. Mais cette année, avec l’arrivée d’une nouvelle venue, la timide Ange, quelque chose a changé. Chacune est obnubilée par ses propres problèmes: un père surgi de nulle part, l’intégration dans un groupe de Hard métal, un amour non réciproque…Les amies ne se comprennent plus et leur tendre complicité fait place à des tensions. Il se pourrait que les retrouvailles de l’été suivant soient compromises…

(Source Fnac)

Mon avis

Je remercie les éditions Nathan – Lire en Live de m’avoir envoyé ce bouquin.

Marion, Solveig et Sandra sont trois copines d’enfance. Elles se racontent absolument tout ce qui se passe dans leurs vies et dans leurs collèges, ont les mêmes délires et s’entendent à merveille. Sauf qu’elles habitent très loin les unes des autres et, pour rester en contact, elles n’ont d’autres choix que de correspondre via internet et un réseau social.

Chaque été, les trois filles passent leurs vacances à Cherbourg et cette fois-ci, elles y croiseront Angela et cette rencontre va bouleverser leur amitié.

Dans l’ensemble, j’ai beaucoup aimé ce roman en grande partie pour ces personnages : Marion (ma préférée ^^) semble être une fille banale et pourtant, j’aime beaucoup sa personnalité. Elle est très drôle surtout parce qu’elle inverse des mots ce qui donne des phrases complètement incongrues. De plus, elle est la narratrice du roman donc je me suis plus attachée à elle qu’aux autres.

Sandra, elle, est plus posée et semble plus sérieuse. Ce qu’elle aime, c’est la musique et surtout jouer de la basse. Cette fille a un très fort caractère.

Quant à Solveig, elle est la cousine un peu frivole de Sandra. C’est celle qui sort avec des garçons, s’habille comme une vraie fille. Et pourtant, elle n’est pas la peste qu’on pourrait croire puisqu’elle a un caractère très doux et tente toujours d’apaiser les esprits.

Enfin, il y a Angela, la mystérieuse jeune fille que les trois amies ont rencontrées à la fin de l’été à Cherbourg. Elle est restée uniquement en contact avec Marion et quand cette dernière souhaite l’intégrer dans leur groupe sur le réseau social, les deux autres se braquent et c’est le début des tensions qui apparaît.

Chaque fille est différente de l’autre et ont une personnalité bien à elles. C’est ce qui m’a plu dans ce bouquin, parce que les deux auteurs Laurence Schaack et Françoise de Guibert ont bien définies ces points de leurs personnalités.

L’histoire du roman est plutôt une suite d’événements : rupture avec un petit ami, découverte de l’identité d’un père, tensions familiales, premiers amours… Le roman commence en automne et se termine avant l’été. Je pense que le second tome réunira les trois filles (ou quatre) mais l’été sera tumultueux vu la fin du roman.

Ce premier tome est bien écrit grâce au fait que les auteurs ont bien différenciées les personnalités des filles. De plus, la lecture est très rapide : il y a beaucoup de passages de dialogues sur le réseau social et on se laisse facilement happer par ces histoires qui font remontées beaucoup de souvenirs de ma propre période d’adolescence (le réseau social en moins).

En conclusion, je vous conseille ce premier tome très drôle mais aussi touchant.

Ce n’est malheureusement pas un coup de cœur mais ce fut une agréable lecture.

laurenceschaacketfrancoisedeguiberttroisouquatreamiestomedeuxlivres

Tome 2

Résumé

Amour, amitié et tchats !

Pour Sol, Sand, Mar et Angela, la parenthèse enchantée de l’été est finie. Chacune rentre chez elle… et retrouve un quotidien familial complètement bouleversé. Angela doit brusquement déménager avec son nouveau beau-père et ses fils, Sol découvre que sa mère est gravement malade, Mar apprend que ses parents se séparent et Sand commence l’année dans un nouvel internat, loin de chez elle et… sans Internet. Alors que leur petit monde s’écroule, leur amitié leur donnera-t-elle la force d’aller de l’avant?

(Source Nathan)

Mon avis

Ce second tome commence juste après l’été que les quatre amies, Mar, Sol, Sand et Ange ont passé à Cherbourg. Les filles sont rentrées chez elle, ont débuté la rentrée dans leurs lycées respectifs mais restent tout de même connectées au réseau social JustFriends, par le biais duquel elles communiquent.

J’avais beaucoup aimé le premier tome : Sand, Mar et Sol n’étaient pas encore très amies avec Ange et le principal de l’histoire se concentrait là-dessus. Mais il n’y avait pas de réelle intrigue dans ce bouquin, juste une suite d’événements et ce qui m’avait un peu dérangé au début. Ici, c’est à peu près la même chose : Ange doit s’intégrer au milieu de ces trois filles dont l’amitié solide dure depuis une éternité. Elle peine à se faire une place parmi elle et puis le suicide de son ami Tristan occupe beaucoup son esprit. Ce personnage est celui qui m’a le plus ému de par son histoire et son caractère qui assez proche du mien (même si nous n’avons absolument pas le même âge ^^). Son histoire à elle est moins futile que celle des autres. La sienne et celle de Sol : je n’aimais pas beaucoup ce personnage, depuis le tome 1 en fait (et je ne suis pas sûre de l’apprécier maintenant) mais les difficultés qu’elle rencontre sont également émouvantes même si elle réagit en vraie tête à claque durant une partie du roman. Enfin, Sand reste fidèle à elle-même, rebelle et Mar, avec ses expressions hilarantes, ne changent pas non plus.

C’est surtout pour ses personnages que ce roman me plait parce que, comme je l’écrivais, il n’y a pas de réelle histoire. Les filles discutent essentiellement sur le réseau ou par mail (il y a aussi les notes qu’Angela inscrit dans son carnet intime). Du coup, le roman est rapide à lire et très fluide. Il se dévore rapidement grâce à l’écriture simple des deux auteures. Et puis, la fin donne réellement envie de lire la suite avec le florilège de nouveaux personnages masculins : les cousins Bisla (la belle-famille d’Angela) ; son ancien ami Ben… Cela promet encore de belles aventures.

Voilà, je ne sais pas trop quoi écrire de plus sur ce roman : j’ai bien aimé mais sans plus. Je crois que je ne suis plus faite pour lire ce genre de romans, je me fais trop vieille ^^

En conclusion, je remercie les éditions Nathan et Lire en Live de m’avoir envoyé ce roman. Ce ne sera malheureusement pas un coup de cœur pour moi mais j’ai tout de même passé un super moment en compagnie des Inséparables.

Présentation Bande Dessinée – Real Life de Collectif

BD Real life couverture

Tome 1 : Trop beau pour être vrai

Résumé

Bienvenue sur le campus sélect de la London International High School ! Chaque jour des centaines d’étudiants suivent les cours de cette institution réputée. Certains sont amis, d’autres se connaissent à peine ou se détestent cordialement.

Mais ils ont tous un point commun : un profil sur Real Life.

En dehors de Real Life, Amber, Alice et Andrea n’ont rien en commun si ce n’est une punition et le même vœu : trouver un garçon vraiment différent, parfait. Le petit ami idéal.

Quelqu’un d’aussi extraordinaire ne pourrait pas exister à moins de l’inventer soi-même. Et c’est ce qu’elles décident de faire. Ensemble, elles créent le profil du garçon idéal sur Real Life.

Mais leur rêve va devenir réalité.

Commentaire :

En général, je ne lis pratiquement jamais de bandes dessinées mais, ici, le résumé m’a toute de suite attiré alors j’ai décidé de publier un petit article pour vous la présenter.

Il n’y aura pas d’avis dessus parce que je ne l’ai pas lu (du moins, pas encore) mais si vous connaissez, dites-moi ce que vous en pensez.

Pour en connaître plus sur l’univers de la BD, suivez ce LIEN.

Voici un extrait de la Bd et la bande annonce :

BD Real life extrait

 

Stephanie S. Sanders – L’école des mauvais méchants (Tome 1 et 2)

L'école des mauvais méchants 1

Tome 1 : Complot 1

Résumé

Etre méchants ça s’apprend!
Complot
Élève : Rune Drexler
Niveau : Fourbe
Vous devrez exécuter les tâches ci-dessous en une semaine, soit sept jours, à partir de la nuit de la pleine lune:
1. Kidnapper une princesse.
2. Voler un bébé.
3. Trouver un homme de main et en faire votre esclave.
4. Renverser un royaume et placer sur le trône le souverain de votre choix.

Si vous étiez amené à échouer, ne serait-ce que dans une de ces missions, vous vous verriez aussitôt exclu du Centre de Redressement pour Méchants Récalcitrants. Si vous réussissez, vous accéderez au grade de Félon.

Vous avez le droit de choisir deux conspirateurs pour comploter avec vous.

(Source Nathan)

Mon avis

Je tiens à remercier les éditions Nathan – Lire en Live de m’avoir envoyé ce roman qui fut une belle découverte, je dois l’avouer.

L’histoire est celle de Rune, un jeune sorcier qui étudie dans une école pour Méchants Récalcitrants. Accompagné de deux acolytes, il va devoir réaliser un complot : Kidnapper une princesse, enlever un bébé, renverser un royaume sont au programme… et tout cela en une semaine.

J’ai trouvé pas mal de points communs entre ce roman et la saga Harry Potter : une école pour apprendre la magie ; les trois personnages principaux qui ressemblent fortement, niveau personnalité, à Harry, Ron et Hermione ; même le méchant de l’histoire ressemble à Drago.
Sauf que l’originalité du bouquin vient du fait que ce sont des méchants. Et du coup, certaines situations et réflexions sont très drôles.
Le personnage principal, Rune, est très marrant : il stresse énormément à propos de ce complot dont il a hérité et se retrouve avec une équipe de bras cassés pour comploter avec lui et mener à bien cette mission.
Les deux autres, Jezebel, fille du comte Dracula et Loup, fils du Grand Méchant Loup, ont deux personnalités différentes : la première est une accro…au chocolat et se transforme en chauve-souris lorsqu’elle est effrayée. Elle est également très douée en magie. Loup Junior, lui, est très marrant et légèrement répugnant ^^

Leur complot les mène à travers une forêt enchantée peuplée de créatures étranges mais aussi un royaume dont le frère du roi s’est emparé du trône. Vous l’aurez compris, on n’a vraiment pas le temps de s’ennuyer.

Ce roman jeunesse est vraiment accessible à tous et le ton léger facilite la lecture et du coup, il se lit très rapidement.

Bref, ce roman plein d’humour et d’aventure, plaira aux jeunes et moins jeunes. Je le conseille aux nostalgiques de l’excellente saga littéraire Harry Potter.

P.S : Je n’ai eu que l’épreuve non corrigée mais la couverture est magnifique ^^

stephaniessanderslecoledesmauvaismechantstomedeuxlivres

Tome 2 : Complot 2

Résumé

Le Centre de Redressement de Veldin Drexler accueille deux nouveaux élèves : la princesse Ileana, qui excelle dans le crochetage des serrures, et l’étrange Fabien Negati, renvoyé de l’Institut d’Excellence de Dame Morgane pour politesse et bonne conduite. Rune, Loup Junior et la comtesse Jezebel Dracula les accueillent dans leur bande. Mais bientôt, Jez quitte mystérieusement le centre, puis c’est au tour de Fabien et de Veldin Drexler lui-même de disparaître. Pour Rune, pas de doute possible : il se trame quelque chose de louche… et en matière de choses louches, il s’y connaît.

(Source Fnac)

Mon avis

Après avoir adoré le premier tome des aventures de Rune, Loup, Jezebel et Ileana, c’est avec un immense plaisir que je me suis plongée dans cette suite.

Rune et ses alliés, Loup et Jez, ont réussi leur complot et ont déjoué les plans de Dame Morgane. La vie peut donc reprendre son cours normalement au sein du Centre de redressement pour méchants récalcitrants.

Mais, c’est sans compter l’arrivée du nouveau colocataire de Rune : Fabien ainsi que celle de la Princesse Ileana. De plus, d’étranges disparitions dont celle du directeur de l’école, Obscuro, vont survenir.

On retrouve ce côté maléfique mais plein de « bonnes » intentions qui m’avait tant plu dans le premier bouquin. Cette fois-ci, Rune et ses alliés luttent contre des Super-Héros. Sauf que, chose amusante, les Méchants ne sont pas ceux que l’on croit.

Les références à Harry Potter sont nombreuses dans ce tome-ci également. Je me suis amusée à tenter de trouver à quelles scènes des romans de J.K. Rowling, les passages de ce roman faisaient référence.

En conclusion, je vous conseille ce roman jeunesse pour son humour, son originalité, ses personnages décalés et son histoire captivante.

Tout aussi jouissif que le premier tome, ce roman, bourré d’actions, de suspenses et de mystères à élucider nous offre une suite riche en humour et révélations.

Je remercie les éditions Nathan – Lire en Live de m’avoir envoyé cette suite. J’ai pris un réel plaisir à le lire.