Jojo Moyes – Avant toi

jojomoyesavanttoilivres

Résumé

Lou est une fille ordinaire qui mène une vie monotone dans un trou paumé de l’Angleterre dont elle n’est jamais sortie. Quand elle se retrouve au chômage, elle accepte un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. Malgré l’accueil glacial qu’il lui réserve, Lou va découvrir en lui un jeune homme exceptionnel, brillant dans les affaires, accro aux sensations fortes et voyageur invétéré. Mais depuis l’accident qui l’a rendu tétraplégique, Will veut mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.

(Source Milady)

Mon avis

Flânant au rayon librairie de mon centre commercial, je suis tombée par hasard sur ce roman. Je savais qu’un film était en préparation (avec Emilia Clarke et Sam Claflin). Donc, curieuse, je l’ai acheté et commencé dans la foulée. Quelle claque… Mais quelle claque je me suis prise. Ce roman est un énorme coup de cœur.

L’histoire est celle de Lou, une jeune femme de 27 ans (si je ne me trompe pas), un peu gauche et à la personnalité décalée. Après son licenciement, elle trouve un poste d’aide-soignante auprès de Will, un homme de 35 ans, devenu tétraplégique à la suite d’un accident.

Au départ, Lou et Will ne s’apprécie pas : la première est mal à l’aise et à peur de commettre une erreur qui pourrait être fatale pour Will ; le second n’aime pas dépendre de quelqu’un et prend un malin plaisir à être sarcastique et à taquiner Lou.

Mais petit à petit, grâce à la bonne humeur et l’esprit positif de Lou, une amitié improbable va se créer entre ces deux-là. Malheureusement, Lou apprend que Will veut se rendre en Suisse dans un centre où il pourra mettre fin à ses jours et va tout tenter pour le faire changer d’avis.

Ce roman parle de sujets assez difficiles : le handicap et le droit à mourir, que l’auteure, Jojo Moyes, a su aborder avec humour et délicatesse. Le caractère de Lou et sa personnalité donne une touche de légèreté au roman qui aurait été bien plus sombre sans cela. La relation qui se tisse entre Will et Lou est tellement jouissive à lire : au début, on voit l’hostilité de Will envers son aide-soignante puis l’amitié qui se noue et ils se prennent mutuellement d’affection l’un pour l’autre.

Les deux héros sont super touchants mais les personnages secondaires sont aussi intéressants et importants à l’histoire. A commencer par la mère de Will, Camilla Traynor. Elle est décrite comme froide dans ce roman. Mais je n’imagine même pas la réaction que j’aurais si ce devait être mon enfant dans cette situation qui me demande de l’amener en Suisse pour y mourir. Elle érige un mur pour se protéger et sa réaction est totalement justifiée, je trouve.

Ensuite, il y a la famille de Lou : ses parents et surtout son père m’ont vraiment agacée : ils ne cessaient de rabaisser Lou et presque de l’humilier sur son poids ou sur sa maladresse… Au début, j’en riais mais c’était presque systématique. Je les ai trouvés totalement antipathiques. Idem pour le petit ami de Lou, Patrick, qui m’a gonflé avec son obsession de la course à pied. Par contre, la fraîcheur et la bonne humeur de Treena, la sœur de Lou qui vit avec son petit garçon dans la maison familiale apporte également de la légèreté au roman.

Malgré le fait que ce fut un coup de coeur, j’ai eu un énorme blocage : je me suis arrêtée de lire ce bouquin durant plusieurs jours. J’appréhendais énormément de lire la fin du roman car l’histoire de Will m’a fait prendre conscience de ce qu’était le handicap : des douleurs quotidiennes et l’impuissance face aux infections et autres maladies. J’ai inconsciemment fait le lien entre Will et une personne qui était dans mon entourage (dont le handicap était totalement différent de Will, le sien était beaucoup plus important. Mais bon, ce n’est pas le sujet. Parlons littérature et non de ma vie personnelle ^^) et j’ai vu une facette que je ne soupçonnais pas et j’ai ressenti une immense tristesse qui m’a empêchée de lire la fin du roman durant un certain temps.

C’est ça la force d’un roman réussi : nous faire réfléchir à des sujets dont nous n’avions pas connaissance ou simplement pas d’avis dessus. Grâce à la sublime écriture de Jojo Moyes, je me suis longuement entretenue avec moi-même (si, si, ça m’arrive ^^) et j’ai pu me questionner sur les choix que je prendrais s’il m’arrivait par malheur de me retrouver dans cette situation.

Quoiqu’il en soit, je vous recommande ce roman. Tout d’abord, pour sa sublime histoire et ce lien si fort entre Will et Lou. Ensuite, pour avoir une opinion et vous faire réfléchir sur ces sujets délicats que sont le handicap et le droit à mourir.

Gros coup de cœur pour moi donc malgré les thèmes difficiles abordés. Je vous le conseille vivement. Pour ma part, j’attends impatiemment de voir ce que va donner l’adaptation cinématographique.

 

Publicités

2 réflexions sur “Jojo Moyes – Avant toi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s