Marie Vareille – Je peux très bien me passer de toi

marievareillejepeuxtresbienmepasserdetoilivres

 

Résumé

UN PACTE ENTRE COPINES, UN EXIL, UN NOUVEAU DÉPART…

JUSQU’OÙ IRONT-ELLES ?

LA COMÉDIE ROMANTIQUE DE L’ÉTÉ !

Chloé, 28 ans et Parisienne jusqu’au bout des ongles, enchaîne les histoires d’amour catastrophiques. Un jour, elle conclut un pacte avec son amie Constance. Chloé devra s’exiler en pleine campagne avec l’interdiction d’approcher un homme et réaliser son rêve de toujours : écrire un roman. Constance, incorrigible romantique, s’engagera à coucher le premier soir avec un parfait inconnu.

De Paris aux vignobles du Bordelais en passant par Londres, cet étrange pari entraînera les deux amies bien plus loin que prévu… Réussiront-elles à tenir leur engagement ?

(Source Editions Charleston)

Mon avis

Quelle ne fut pas ma surprise un matin, en ouvrant ma boîte aux lettres, de recevoir le nouveau roman de Marie Vareille, accompagné d’une jolie dédicace et je tiens à la remercier ainsi que les éditions Charleston de m’avoir permis de découvrir ce roman.

L’histoire est celle de Constance et Chloé, deux amies à la vie sentimentale bien compliquée, qui décide de se lancer un défi : Chloé doit s’isoler à la campagne, chez l’oncle de Constance, loin de la gent masculine et écrire son premier roman. Constance, quant à elle, doit coucher avec le premier inconnu qu’elle rencontre.

Amélie Nothomb écrit un nouveau roman qui sort chaque rentrée littéraire depuis pas mal d’années. Marie Vareille, elle, en sort un tous les étés. Enfin c’est seulement son deuxième roman mais je lui prédis tout de même un beau succès (mérité !) ^^ Quand elle sortira son troisième roman (et tu noteras Marie que j’ai écrit « quand » et non « si ». J’espère pour toi que tu as l’intrigue du troisième qui a germé dans ta tête ^^) et que la date de sortie sera proche de l’été, ce sera officiel : les romans de Marie Vareille seront mon rendez-vous littéraire estivale de l’année.

J’avais adoré son premier roman (Ma vie, mon ex et autres calamités) que j’avais dévoré sur les plages du sud à défaut d’être aux Maldives. Ce bouquin-ci est tout bonnement un coup de cœur et en particulier pour ses personnages Constance et Chloé. Ces deux amies ont des personnalités bien différentes : Constance est une jeune femme romantique et douce qui rêve de trouver son Mr Darcy ; Chloé, elle, enchaîne les relations d’un soir pour oublier son ex petit ami Guillaume, qui est également un de ses amants actuels.

Malgré tout, ces deux personnages ne tombent pas dans le cliché : on pourrait penser que Chloé est mesquine et n’a pas de cerveau mais au contraire, malgré le mur protecteur qu’elle a érigé autour d’elle, elle souffre de n’être rien de plus que la maîtresse de son ex et rêverait d’une relation aussi bien que celle qu’elle lit dans les bouquins que Constance lui conseille. Cette dernière est une jeune femme pas encore désespérée. Elle garde malgré tout son sens de l’humour et sa bonne humeur et les passages lorsqu’elle prend des cours de séduction sont simplement magiques.

Il est vraiment difficile de dire si on ressemble à l’une ou l’autre : dans les grandes lignes, je ressemblerais à Constance mais il y a des facettes de la personnalité de Chloé que je possède également. C’est ce que j’ai apprécié dans ce roman, l’auteure n’a pas enfermé ses personnages dans des cases bien définies et cela les rend plus vivantes.

Quant aux personnages secondaires, eux aussi sont bien présents dans ce bouquin : que ce soit l’oncle un peu excentrique de Constance ; Guillaume, l’ex de Chloé (pour lequel je n’ai pas réussi à avoir de haine ^^) ; Vincent, le voisin bourru et séducteur qui vit dans le domaine face à celui de l’oncle Gonz ; Mamie Rose, la grand-mère de Chloé, qui m’a fait éclater de rire avec son envie de lire Cinquante Nuances de Grey …bref tous ces personnages apportent beaucoup à l’histoire et sont aussi importants à celle-ci que les deux jeunes femmes.

Pour oublier son ex, Chloé s’isole dans la Gironde, en pleine campagne. Et là, c’est comme si j’étais l’héroïne de ce roman. Parce que l’auteure décrit tellement bien cette partie de la Gironde (ces paysages campagnards, les vignes à perte de vue, le domaine de Laneyronie…) que je me suis crue tout bonnement chez moi, dans le sud, dans mon propre mas entouré de rangées bien alignées de vignes et dont le chant des cigales rompt le silence. Marinzac ressemble en tout point au village situé à quelques minutes de chez moi et je peux confirmer une chose dans ce roman : si vous cherchez quelqu’un ou un endroit dans ces villages-là, absolument tout est situé ou se trouve près de La Poste. Il n’y a aucune exception : le bureau de poste, c’est la base !

Bref, outre la similitude avec mon propre chez moi, cette histoire de pacte/défi est une excellente raison pour les deux jeunes femmes de faire bouger le destin et, que ce soit à Marinzac ou à Londres, les deux héroïnes voient leurs plans échouer un à un et on a droit à quelques moments de quiproquo simplement fabuleux.

Des liens se tissent et d’autres se brisent et on ne voit pas les pages défiler tant découvrir la vie de ces jeunes femmes est passionnant.

En somme, ce roman est une lecture parfaite pour l’été, un gros coup de cœur pour ma part. L’écriture fluide et sans prétention de l’auteure nous embarque dans l’histoire aisément et nous fait vivre aux côtés de Constance et Chloé. Que d’émotions, de fous rires et de petites larmichettes aussi mais je peux vous assurer qu’avec ce roman, vous passerez un merveilleux moment. Et pour le coup, on ne peut vraiment pas se passer de ce bouquin !

Mille mercis à Marie et les éditions Charleston pour cette sublime découverte.

P.S : N’oubliez pas de lire la nouvelle Chloé, Constance et Jane Austen qui est le prequel de ce roman et qui est disponible gratuitement sur le site des éditions Charleston.

Publicités

Un nouveau poster du film Le Labyrinthe 2 : La Terre Brûlée a été dévoilé

Lelabyrinthedeuxlaterrebruleepostervofilms

Le second volet de la saga L’épreuve de James Dashner sort le 7 octobre au cinéma. Vous pouvez d’ailleurs retrouver mon avis sur le premier film Le Labyrinthe en suivant ce LIEN ainsi que la fiche de ce second volet ICI.

Un nouveau poster VO a été dévoilé de cette suite et le film s’annonce spectaculaire encore une fois. 

Pour ma part, j’ai trop trop hâte de le voir ^^

Une suite en préparation pour Maléfique ?

malefiqueforetfilms

Selon Deadline, il se pourrait qu’une suite du film Maléfique soit en préparation. Linda Woolverton, qui a écrit le scénario du premier volet, aurait été engagée pour écrire le scénario de cette suite.

Pour le moment, on ne sait si Angelina Jolie et le réalisateur du premier volet, Robert Stromberg, feront partie de l’aventure. Pour ma part, je croise les doigts, j’avais adoré le film.

Edit : Angelina Jolie reprendra bien son rôle de Maléfique. Je suis trop contente ^^

Diana Gabaldon – La saga Outlander (Tome 1)

dianagabaldonoutlandertomeunlechardonetletartanlivres

Tome 1 : le chardon et le tartan

Résumé

1945. Claire passe ses vacances en Écosse, où elle s’efforce d’oublier la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d’une balade, la jeune femme est attirée par un mégalithe, auquel la population locale continue de vouer un culte étrange. Claire aura tôt fait d’en découvrir la raison : en s’approchant de la pierre, elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d’un champ de bataille.

Le menhir l’a menée tout droit en l’an de grâce 1743, au cœur de la lutte opposant Highlanders et Anglais. Happée par ce monde inconnu et une nouvelle vie palpitante, saura-t-elle revenir à son existence d’autrefois ?

Le début d’une série incontournable !

(Source J’ai lu)

Mon avis

Etant donné que je voyais ce roman apparaître un peu partout dans la blogosphère et avec son adaptation en série télé qui a reçue pas mal de critiques positives, je me suis décidée à mon tour de me lancer dans cette saga historique dont le résumé me tentait énormément. Et bien, ce fut un coup de cœur. Un énorme coup de cœur !

L’histoire débute en 1945, fin de la seconde guerre mondiale. Claire et son mari Franck sont en voyage de noce en Ecosse lorsque cette dernière traverse le temps en s’approchant d’un cercle de pierre. Elle se retrouve donc bloquée en 1743, dans une Ecosse déchirée par la guerre entre les Anglais et les Highlanders.

Le personnage principal, Claire, est une femme au caractère bien trempé, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds malgré le contexte dans lequel elle se trouve : être une femme à cette époque n’est déjà pas facile mais de plus, Claire est anglaise et elle est capturée par un groupe de Highlanders dont le leader la soupçonne d’être une espionne à la solde des Anglais. Malgré son répondant, la jeune femme va en baver : apprendre à vivre à cette époque n’est pas chose aisée avec cette violence, l’horreur de la guerre…mais elle se fera une place parmi ses hommes notamment grâce à la présence de Jamie, un jeune homme charismatique et plutôt drôle. Leur relation va évoluer au fil du récit et le tout donne des situations et des dialogues assez marrants à lire. J’ai adoré lire les scènes où ils se retrouvent tout les deux et de voir leur complicité grandir au fil des pages. Jamie deviendra un vrai pilier pour Claire qui est complètement perdue et désemparée face à sa situation.

Le reste des personnages secondaires ne sont pas moins intéressants : les hommes du clan MacKenzie et notamment le Laird Colum et son frère Dougal sont deux personnages complexes, ambitieux et ivres de pouvoir. J’ai beaucoup aimé les passages passés dans le château de Leoch car les intrigues amoureuses et politiques s’y développent et Claire n’est pas à l’abri du danger, bien au contraire. Elle rencontre d’ailleurs, durant ces chapitres, l’énigmatique Geillis Duncan que l’on dit « sorcière ». C’est un de personnages que j’ai adorée dans ce bouquin : cette femme est maligne et semble frivole mais il n’en est rien. J’ai également adoré la sœur de Jamie, Jenny. Elle est aussi entêtée et coriace que son frère et certains passages sont très drôles à lire. Bon, je ne vais pas passer en revue les personnages que j’ai aimés (Murtagh, les hommes du clan MacKenzie, Mrs Fitzgibbons…). En revanche, on ne peut que détester le personnage ignoble de Jonathan Randall, capitaine des dragons anglais. Sa cruauté et sa méchanceté sont inimaginables. J’avais le cœur serré en lisant la fin du roman.

Déjà, au départ, il ne m’en fallait pas plus pour me tenter : je ne connaissais que peu de chose sur cette période et l’auteur, Diana Gabaldon, s’est particulièrement bien documentée sur cette période et les détails (costumes, traditions et coutumes) et faits historiques foisonnent et rendent son histoire parfaitement crédible. Mais le côté « fantastique » du bouquin m’a attirée et, mélangée à cela, de la romance historique, je suis preneuse. Je ne comprends pas pourquoi je ne me suis pas lancée plus tôt dans cette série littéraire.

En conclusion, ce premier tome est un gros coup de cœur. Que ce soit pour son histoire pleine d’aventures, d’actions et de rebondissements, ses personnages attachants, l’écriture de l’auteur, le contexte historique… bref, j’ai succombé aux charmes de ce bouquin et je ne peux que vous conseiller ce début de saga. Ainsi que la série télé !