Le Labyrinthe 2 : La Terre Brûlée réalisé par Wes Ball

LeLabyrinthe-LTB_CampJ-120x160.indd

Fiche technique

Producteur : Marty Bowen, Wyck Godfrey, Ellen Goldsmith-Vein, Joe Hartwick Jr., Lee Stollman
Réalisateur : Wes Ball
Scénariste : T.S Nowlin, James Dashner ; d’après le roman de James Dashner
Distributeur : 20th Century Fox France
Distribution – Dylan O’Brien : Thomas
Kaya Scodelario : Teresa
Thomas Brodie-Sangster : Newt
Patricia Clarkson : Ava Paige
Ki Hong Lee : Minho

Nathalie Emmanuel : Harriet

Aidan Gillen : Janson

Rosa Salazar : Brenda

Jacob Lofland : Aris Jones

Giancarlo Esposito : Jorge
Origine : Etats-Unis
Sortie française : 7 octobre 2015
Durée : 2h13
Genre : Science Fiction/Drame
 
Synopsis 

Dans ce second volet de la saga épique LE LABYRINTHE, Thomas (Dylan O’Brien) et les autres Blocards vont devoir faire face à leur plus grand défi, rechercher des indices à propos de la mystérieuse et puissante organisation connue sous le nom de WICKED.

Or le monde qu’ils découvrent à l’extérieur du Labyrinthe a été ravagé par l’Apocalypse. Leur périple les amène à la Terre Brûlée, un paysage de désolation rempli d’obstacles inimaginables. Plus de gouvernement, plus d’ordre… et des hordes de gens en proie à une folie meurtrière qui errent dans les villes en ruine.
Les Blocards vont devoir unir leurs forces avec d’autres combattants pour pouvoir affronter WICKED et tenter de défier son immense pouvoir.

(Source Fox)

Mon avis

Ce qui est top…

Ayant adoré le premier volet de cette saga, je m’impatientais de retrouver Thomas, Newt, Minho, Teresa et les autres Blocards dans cette suite malgré les avis mitigés voire négatifs que j’ai pu lire sur certains blogs. La cause ? Le film serait très différent du livre.

Pour ma part, n’ayant pas lu les romans, je ne peux faire de comparaison. Donc, je me contenterai de donner mon avis sur le film lui-même.

Dans ce nouveau volet, on retrouve donc Thomas et les autres Blocards, fraîchement libérés du labyrinthe, qui sont amenés dans un complexe hyper sécurisé. Mais Thomas doute des bonnes intentions de ces personnes qui disent vouloir l’aider à retrouver sa liberté et notamment de leur chef, Janson.

Du coup, il décide de s’enfuir de ce complexe pour parcourir la Terre Brûlée.

lelabyrinthedeuxstillsunefilms lelabyrinthedeuxstillstroisfilms

Voilà, en gros, l’intrigue de ce film. J’ai trouvé celui-ci (à défaut d’écrire « cette adaptation » ne pouvant pas comparer ce film à l’œuvre originale) très réussi. D’une part pour son univers et son ambiance bien plus angoissante que le premier, à mon sens, mais aussi grâce aux révélations faites durant le film. A aucun moment, je ne me suis ennuyée tout bonnement parce que je n’en ai pas eu le temps. Le petit groupe de Blocards est sans cesse en train de courir : de fuir WICKED, Janson, les Fondus (les personnes ayant attrapées le virus) ou même un puissant orage. Les seuls moments où on souffle un peu, c’est justement lorsque les projets de WICKED sont révélés ou bien lors de trop courts moments de répit. On alterne entre angoisse, curiosité, rire et peur (j’ai sursauté comme une malade lors d’une scène… une vraie débutante ^^). Il me semble mais je peux me tromper qu’il y a beaucoup plus de répliques « marrantes » dans ce film par rapport au premier. D’ailleurs, ça m’aidait à faire redescendre ma pression parce que certains passages étaient franchement tendus et angoissants. Je ne comprends pas pourquoi il n’y a aucune limite d’âge d’ailleurs. Les Fondus sont vraiment terrifiants et puis il y a pas mal de violence.

On voit clairement que les Blocards sont sortis du labyrinthe dont la vie était moins dure que celle dans la Terre Brûlée. La menace est permanente : si ce n’est pas WICKED, c’est les Fondus ou bien d’autres groupes de résistants éparpillés dans la ville.

lelabyrinthedeuxstillsdeuxfilms  lelabyrinthedeuxstillsnouvellefilm

Pour parler des personnages, Thomas est encore plus parano que dans le premier volet. Il pose toujours tout un tas de questions et se méfie de tout et tout le monde… sauf des bonnes personnes. Malheureusement, il éclipse un peu trop les autres personnages. On voit bien que Newt, Minho, Teresa, Winston et Frypan (merci Google parce que je ne me souviens pas si son nom a été dit dans le film) doutent et semblent perdus face à cette nouvelle situation. J’aurais aimé voir plus de cette suspicion et de la complicité qui lie ce petit groupe.

Parce que les acteurs sont vraiment talentueux, je trouve. Que ce soit Dylan O’Brien (même si ses courses folles me font plutôt rire) ; Thomas Brodie-Sangster et Ki Hong Lee dont les personnages doutent de Thomas au début. Ils apportent la petite touche d’humour au film, ce qui paraît étrange tellement ils sont calmes dans le film. Kaya Scodelario est vraiment top, son personnage est plein d’incertitudes et d’hésitations concernant WICKED. Puis, il y a les petits nouveaux spécialement Giancarlo Esposito (Once upon a time) et Aidan Gillen. Le premier incarne avec brio Jorge, le chef d’un petit groupe de personnes non infectées vivant près des montagnes. J’ai adoré son personnage inquiétant et amusant à la fois. Quant au second (qui joue l’excellent Littlefinger dans la série Game of Thrones) incarne Janson, le chef des « militaires » qui ont sauvés Thomas et ses amis.

Tout ce petit monde ainsi que le reste des acteurs secondaires sont vraiment excellents dans leurs rôles et contribuent à la réussite de ce film.

lelabyrinthedeuxstillsquatrefilms lelabyrinthedeuxstillsnouvellesfilms

De plus, que ce soit grâce aux costumes (très « militaires » pour les Blocards ; abîmés et déchirés voire des tenues tribales pour les résistants) ; à la musique angoissante ; à la beauté des lieux (cette ville engloutie et détruite sous le sable, c’est juste sublime et complètement effrayant) ou aux maquillages (et notamment ceux des Fondus qui sont franchement réussis)… j’ai passé un excellent moment à regarder ce film qui m’a parfois fait penser à un film d’horreur ^^

Et ce qui l’est moins     

Clairement la 3D. Bon, ok pour les passages dans la ville où les bâtiments ressortent parfaitement et où ça donne un film plus esthétique. Mais, pour ma part, j’aurais vraiment aimé le voir en 2D.

Sinon, c’est difficile de lui trouver des défauts n’ayant pas lu le livre et ne pouvant comparer avec le film.

Conclusion

Bien plus angoissant que Le Labyrinthe, j’ai adoré cette suite. Découvrir enfin le pourquoi de ces expériences sur de jeunes personnes et surtout retrouver Thomas et ses amis, parcourir la Terre Brûlée et ses multiples dangers… Bref, je suis complètement conquise par cette saga. Il serait d’ailleurs tant de me plonger dans les livres.

Zoom sur :

Et là, je spoile un peu donc désolée ^^ Mais, les passages où les Blocards se réfugient dans un bâtiment après leur fuite du complexe et après le puissant orage m’ont fait bondir de mon siège tant j’étais happée par l’histoire. Je précise que je n’ai pas lu le livre donc je ne connaissais pas l’existence de ces Fondus et ne m’attendait d’ailleurs vraiment pas à ça ^^ 

Vous pouvez retrouver mon avis sur le premier film à ce LIEN.

 

Publicités

2 réflexions sur “Le Labyrinthe 2 : La Terre Brûlée réalisé par Wes Ball

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s