Jobs réalisé par Joshua Michael Stern

Test DVD – Jobs réalisé par Joshua Michael Stern

Jobs affiche

Fiche technique

Producteur : Mark Hulme
Réalisateur : Joshua Michael Stern
Scénariste : Matt Whiteley

Distributeur : Metropolitan FilmExport

Editeur DVD/Blu-Ray : Seven Sept

Distribution – Ashton Kutcher : Steve Jobs

Dermot Mulroney : Mike Markkula

Josh Gad : Steve “Woz” Wozniak
Matthew Modine : John Sculley

John Getz : Paul Jobs

Leslie Ann Warren : Clara Jobs

Origine : Etats-Unis
Sortie française : 21 août 2013
Durée : 2h01
Genre : Biopic

Caractéristiques du DVD

Date de sortie DVD/Blu-Ray et VOD : 21 décembre 2013

Prix du DVD : 19,99€

Prix du Combo Blu-Ray/DVD : 24,98€

Langues : Français, Anglais

Sous-titres : Français

Audio : VF & VOST 5.1

Vidéo : 2.35 (Format 16/9)

Bonus (VOSTFR):

– Interview d’Ashton Kutcher

– Interview de Xavier Niel, le fondateur de Free

– Scènes coupées

– Entretien avec les membres de l’équipe

Synopsis

Partout sur la Terre, Steve Jobs est célébré comme un créateur de génie dont les inventions ont révolutionné notre façon de vivre et de percevoir notre monde. Il est aussi connu comme l’un des chefs d’entreprise les plus charismatiques et les plus inspirants qui soient.

Mais qui connaît l’homme derrière l’icône ? Qui sait quel parcours humain se cache derrière la destinée de ce visionnaire d’exception ? De l’abandon de ses études universitaires au formidable succès de sa société, voici l’incroyable ascension de Steve Jobs, co-créateur d’Apple Inc., l’un des entrepreneurs les plus créatifs et respectés du XXIe siècle.

Mon avis

Je connaissais, comme nombre d’entre vous, Steve Jobs de nom. Je savais qu’il était le co-fondateur de la marque Apple : des Ipad, Ipod… mais mes connaissances sur la vie de cet homme ne dépassaient pas ce stade. Et c’est là que le film entre en jeu.

Il retrace la vie de Steve Jobs : dès l’âge de vingt ans, peut-être moins, lorsqu’il était à l’université puis son parcours professionnel notamment chez Atari, à la création de « la marque à la pomme » dans le garage de ses parents et enfin la consécration de son entreprise et sa réussite. Je trouve intéressant de la part du réalisateur Joshua Stern et du scénariste d’avoir centré ce biopic uniquement sur les débuts de la société Apple. Ils n’ont pas poursuivis jusqu’à l’invention des tablettes numériques, des smartphones et autres gadgets électroniques pour préserver, je pense, l’ambiance rétro du film et surtout, pour se concentrer uniquement sur l’aspect créatif et ingénieux de Steve Jobs et de ses amis. Ils n’ont pas poussé le film en le rendant dramatique et larmoyant à cause de sa mort en 2011.

 ashton-kutcher-as-steve-jobs

Ce que j’aime dans ce film, c’est que ce n’est pas un biopic ennuyeux sur la vie de cet homme. Il est centré sur la créativité, le génie, l’innovation qu’il apporta à la technologie dans les années 70 et la personnalité complexe de celui-ci rend l’ensemble fascinant. L’homme que je voyais à la télé, qui présentait ses inventions, me paraissait tellement cool et simple, dans le sens où je pensais qu’il ne se prenait pas la tête. La réalité est tout autre : cet homme est un individualiste, qui souhaite toujours repousser plus loin les limites à n’importe quel prix. Ce qui lui coûtera cher, en définitif, puisque le Conseil d’Administration ne partage pas la même vision que Steve Jobs. Car celui-ci se préoccupe beaucoup des consommateurs, souhaitant rendre l’utilisation des ordinateurs plus accessible à tout un chacun. Ce contraste avec son individualisme est intéressant. Il a le souci du détail, un fort charisme et surtout il sait se montrer très persuasif. Ce génie flirte constamment avec la frontière de la folie et on sent sa motivation et sa fougue. L’acteur Ashton Kutcher (Valentine’s Day) a su nous retransmettre cela et on a presque envie de nous lancer dans une aventure identique à celle du co-fondateur d’Apple. On a l’impression que tout est possible, il suffit de s’y donner les moyens et ce message que nous transmet le film est très positif malgré tout ce qu’à vécu Steve Jobs.

Screen-Shot-2013-07-03-at-9.12.11-AM-520x345

L’autre personnage, qui est le second pilier d’Apple et qui m’a bien fait rire, est Steve Wozniak, l’ami de Steve Jobs grâce à qui il créa le premier ordinateur avec moniteur et, au final, cette marque célèbre qu’est Apple. Hélas, voyant toujours plus grand, Jobs sacrifiera cette amitié, comme celle qu’il a eu avec Daniel Kottke, et Woz finira par quitter l’entreprise. L’enthousiasme du début, lorsqu’ils fabriquaient les ordinateurs dans le garage, disparaît.

 screen-shot-2013-08-17-at-12-20-39-pm

La plus grosse surprise de ce film reste, pour moi, le choix d’Ashton Kutcher. Je l’ai toujours vu dans des comédies telles que la série That 70’s show ou Valentine’s Day donc à cette annonce, cela m’a surprise et finalement, je pense que ça aurait été difficile de trouver un autre acteur pour ce rôle. Car Ashton Kutcher ressemble beaucoup à Steve Jobs dans sa jeunesse. La ressemblance entre plusieurs personnes réelles et les acteurs du film est frappante : on voit à la fin, les membres du casting et les personnes réelles qu’ils incarnent et je dois avouer que l’équipe du maquillage et de la coiffure ont fait un sacré boulot. De plus, Ashton Kutcher a repris toutes les mimiques, la démarche et la manière de s’exprimer de Jobs. Son regard inquisiteur et cette lueur de folie habitent l’acteur et il ajoute à cela, une petite pointe de malice à Jobs.

Qui plus est, on apprend, grâce aux bonus du DVD, que Ashton Kutcher investit beaucoup dans le secteur technologique et je ne connais pas de célébrités plus présentes sur les réseaux sociaux que cet homme-là : ce qui le rend tout à fait légitime.

Jobs

Je ne sais pas si ce film retrace fidèlement le parcours de Steve Jobs, ni s’il était réellement comme décrit dans le film mais j’ai trouvé le jeu d’acteur d’Ashton Kutcher très convaincant et il me donne envie d’en savoir plus sur le co-fondateur d’Apple.

Les autres acteurs sont tout aussi excellents spécialement Josh Gad (La Reine des Neiges) ainsi que Matthew Modine (The Dark Knight Rises) impitoyable dans son rôle de PDG d’Apple et Delmot Mulroney (Le territoire des loups) qui incarne Mike Markkula.

Conclusion

Je trouve ce film très réussi. Découvrir les coulisses de la création d’une si grande entreprise, internationalement connue, est passionnant. J’ai été captivé par la personnalité de Steve Jobs, grâce au talent de l’acteur qui l’incarne et je me rends compte à quel point, il était un génie. N’étant pas une férue d’informatique, j’avais un peu peur d’être perdue dans ce milieu-là et ne rien comprendre au jargon technique mais il n’en est rien. De plus, je suis fascinée, à présent, par l’homme qu’était Steve Jobs, et lire sa biographie me tente bien. Je vous conseille ce film, amateur ou non, de technologie. Il est accessible à tous et captivant. 

On s’en fout mais je l’écris quand même

La musique est très importante dans ce biopic et elle colle parfaitement à l’ambiance. La bande originale de John Debney (La passion du Christ) nous transporte au cœur des années 70. Et puis le choix des chansons est parfait. Moi qui suis une fan du rock des années 60-70-80, j’ai été plus que servie. Au programme, on retrouve Bob Dylan, Cat Stevens ou encore Joe Walsh.

Aussi, l’une des scènes que j’ai adoré se déroule dans le garage du père de Jobs. Woz soude des composants sur la carte mère et Steve Jobs ne la trouve pas très esthétique car ils ne sont pas symétriques. Cela reflète bien son obsession pour la perfection et la beauté de l’objet.

Anecdotes

– Les scènes se passant dans le garage des Jobs ont réellement été tournées dans l’ancienne maison de celui-ci, là où il a grandit. J’imagine l’émotion de l’équipe à l’idée de tourner dans un tel lieu : là où l’entreprise Apple fut crée.

Le Dvd/Blu-Ray

Ayant raté ce film au cinéma, je suis heureuse de le découvrir en DVD, dont la sortie de celui-ci et du Blu-Ray est prévue pour le 21 décembre 2013 avec en bonus, une interview d’Ashton Kutcher et de Xavier Niel, le fondateur de Free. Il y a également des scènes coupées et des entretiens avec plusieurs membres de l’équipe.

De plus, la pochette du DVD est très belle, très colorée.

Retrouver également cet article sur Place to be.

Publicités

Une réflexion sur “Jobs réalisé par Joshua Michael Stern

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s