Lemony Snicket – Les fausses bonnes questions (Tome 1 à 3)

Les fausses bonnes questions 1

Tome 1 : Mais qui cela peut-il être à cette heure ?

Résumé du livre

Le jeune Lemony Snicket vient d’être recruté comme stagiaire par S. Theodora Markson, pire détective de la région. Sa première mission le mène dans l’étrange ville de Salencres-sur-Mer. S. Theodora Markson, malgré ses méthodes catastrophiques, est chargée de retrouver une statue mystérieusement disparue… Qui l’aurait volée ? Mais est-ce vraiment la bonne question ? Or des questions, Lemony va s’en poser de plus en plus – hélas jamais les bonnes…

(Source Nathan)

Mon avis

Je tiens à remercier les éditions Nathan et Lire-en-live de m’avoir envoyé ce roman et sans qui je n’aurais jamais eu l’idée de lire ce livre.

Je connaissais l’auteur, Lemony Snicket, de nom. Je savais qu’il était l’auteur de la série de romans : Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire mais je n’avais jamais lu aucun de ses romans. Et quelle erreur !

Ce roman est une véritable surprise. Il ne m’est jamais arrivée de lire un bouquin pareil. Il est complètement à part.

L’histoire de cet apprenti espion qui débute dans le métier et dont la première mission est de retrouver un objet dérobé : la bête bombinante, est totalement décalée. Tout le roman l’est. Les évènements semblent se dérouler à notre époque mais certains détails donnent cette touche rétro au roman qui me plait bien : je pense à la tenue de Lemony ; au cabriolet de S. Théodora Markson (que signifie le S ? Aucune idée ^^) qui fait penser aux véhicules conduits par les espions dans les vieux films d’espionnage ; le manoir de Mrs Sallis ; en passant par la « très jeune » journaliste, Moxie, son chapeau melon sur la tête et sa machine à écrire rétractable sous son bras. Ce tout donne une certaine ambiance au roman et c’est un véritable atout.

Le côté décalé vient surtout des légendes du lieux où se rendent les deux personnages : Salencres-sur-Mer. Ce village ne ressemble à aucun autre : il n’y a déjà presque pas d’habitants et les rares qui y vivent sont assez loufoques. De plus, la mer a disparu au profit d’une forêt d’algues terriblement dangereuse. Il y a également un café, vide de tout clients, et, en guise de serveur, une machine vous sert du café… ou du pain. Bref, cet endroit est unique.

Parlons des personnages : Lemony Snicket, le héros est en période d’essai pour devenir un véritable espion. Il est assez sympathique et très intelligent du haut de ses treize ans. Sur cinquante-deux mentors, il a choisi la cinquante-deuxième, la plus nulle des espionnes, j’ai nommé S. Théodora Markson, dont le S. de son prénom est une véritable énigme. Elle est un peu barrée dans sa tête : elle émet des hypothèses complètement farfelues et se trouve à côté de la plaque. Du coup, Lemony est seul face à cette mission.

Il y a également les personnages secondaires : le bibliothécaire, un peu dans son monde ; Moxie, la journaliste, à la recherche d’un scoop ; Pip et Squeak, les deux jeunes frères qui remplace leur père au volant d’un taxi. Bref, les personnages ajoutent au roman son côté spécial.

La couverture du roman est magnifique : elle représente plusieurs illustrations de scènes, lieux ou objets… et rend le roman mystérieux.

Les dessins intégrés dans le bouquin sont également sublimes : ils illustrent une scène d’un chapitre.

En conclusion, ce fut une belle surprise. C’est un roman jeunesse mais malgré mes vingt-trois ans, j’ai adoré me plonger dans cette histoire.

Le côté rétro de ce bouquin m’a embarqué dans cette histoire loufoque et décalée et la « fausse bonne question » que je me pose, là, maintenant, est : « A quand la sortie du second tome ? ».

lemonysnicketlesfaussesbonnesquestionstomedeuxlivres

Tome 2 : Quand l’avez-vous vue pour la dernière fois?

Résumé du livre

Avant de lire ce livre, il serait préférable de vous poser ces questions : Quelqu’un a-t-il vu la jeune fille avant sa disparition ? Pourquoi ses parents ne sont-ils pas inquiets ? Quel est le rapport avec une expérience de chimie, un magasin en libre service, une chevelure extravagante et une statue volée ? Attendez. Ne changez pas de sujet. Il faut retrouver une jeune fille, pas une statue. Alors, où est-elle ?

(Source Nathan)

Mon avis

Je tiens à remercier les éditions Nathan – Lire en live de m’avoir envoyé la suite des aventures de Lemony.

Après les événements du premier tome, Lemony et son mentor, Theodora reste sur Salencres-sur-mer. Ayant échoué à récupérer la Bête bombinante (qui ne manquera pas de réapparaître avec son usurpateur. Elle qui hante cette ville telle un spectre dans une maison hantée), Lemony rumine de sombres pensées mais la disparition d’une jeune chimiste va le sortir de cette torpeur et le mystérieux Hangfire pourrait bien être derrière cette affaire.

Toujours aussi décalé, ce roman à l’univers unique m’a à nouveau transporté et me retrouver en compagnie de Lemony, Moxie, Pip et Squeak fait un bien fou.

Dans ce tome, l’auteur nous dévoile le passé de Salencres-sur-mer : son héros de guerre, la vieille famille fondatrice de la principale société d’encre… Tout est aussi farfelu et original que le roman lui-même et c’est ce que j’adore dans ce bouquin. Une ville fantôme dont la mer a disparu ; le Chat Noir : ce café à la machine originale qui vous sert du pain chaud ou du café ; la clinique sinistre situé hors de la ville ; la forêt de Glumasse… qui n’a pas envie de découvrir les secrets d’une telle ville ? Moi, j’en rêverais.

Quoiqu’il en soit, Lemony n’hésite pas et tente d’élucider ce mystère bien qu’il ne peut compter uniquement sur Moxie, Pip et Squeak et d’autres (très rares) habitants de la ville. En posant ces fausses bonnes questions, il se trouvera finalement face à Hangfire.

Plein d’humour, d’originalité, de suspenses et d’actions, ce roman ne manquera pas de plaire à ceux et celles, petits et grands, qui ont l’âme d’un détective (ou pas). Le tout dans un décor inimaginable et surréaliste dont l’auteur arrive à nous y transporter aisément (enfin en ce qui me concerne ^^).

Encore merci aux éditions Nathan – Lire en live de m’avoir gentiment envoyé cette suite que j’ai dévoré.

P.s : La couverture est tout aussi belle que celle du premier tome.

lemonysnicketlesfaussesbonnesquestionstometroislivres

Tome 3 : Ne devriez-vous pas être en classe ?

Résumé

La suite des aventures de Lemony Snicket, 13 ans et détective stagiaire !

Lemony Snicket est-il détective ou détecteur de fumée ?
Le voilà qui enquête sur des cas d’incendies criminels, mais il se retrouve vite enveloppé dans le mystère sans cesse plus épais qui hante les rues de Salencres-sur-Mer.
Qui donc allume ces feux ? Quels secrets dissimule le Département d’Éducation ? Pourquoi les élèves de la ville sont-ils en danger ? Est-ce là un nouveau complot du terrible Hangfire ? Comment osez-vous poser cette question ? Est-ce là le genre d’éducation que vous avez reçue ? N’est-ce pas plutôt vous qui devriez être en classe ?

(Source Nathan)

Mon avis

Quel plaisir de se replonger dans l’univers si décalé de cette saga et je remercie les éditions Nathan – Lire en Live de me permettre de lire cette suite.

Dans ce troisième tome, une série d’incendies criminels ravage Salencres-sur-Mer et il semblerait que le coupable ne soit autre que le terrible malfrat, Hangfire.

A chaque tome, je me replonge avec joie dans cette histoire. Avant tout pour les personnages hauts en couleur : l’excellent apprenti détective Lemony Snicket qui a le don de toujours se poser les mauvaises questions ; Moxie, la jeune et (trop ?) curieuse journaliste ; Pip et Squeak, les deux frères chauffeurs de taxi toujours prêts à rendre service ; Jake et Cléo, l’un excellent cuisinier tandis que sa petite amie est une chimiste brillante… mais aussi S. Theodora Markson, fidèle à elle-même, têtue et pas fine d’esprit ; le couple Mitchum et leur adorable fils Stew…

Tous ces personnages sont fabuleux et totalement loufoques. Chacun a sa propre personnalité si bien qu’il est difficile de ne pas s’attacher à eux. Que ce soit pour les nouveaux ou bien les anciens.

Le mystère qui entoure Salencres-sur-Mer grandit dans ce tome : j’ai bien senti que l’ambiance s’alourdissait, que les manigances de Hangfire mènerait forcément à quelque chose de terrible ou spectaculaire dans le dernier tome (qui devrait sortir au printemps 2016). Pourquoi met-il le feu à ces bâtiments ? Pourquoi rendre coupable le bibliothécaire ? Pour quelles raisons obliger les élèves à aller à l’école, dans l’Académie Wade ? Bref, que de questions qui embrouillaient mon esprit lors de cette lecture. Et puis, les extravagances verbales de Lemony ou S. Theodora Markson m’enfoncèrent plus qu’elles ne m’aidèrent.

Le tout se déroulant dans cette ville mystérieuse et hors du temps : on découvre un nouveau lieu qui aurait dû être déserté comme une grande partie de la ville : l’Académie Wade. Ses hautes murailles, sa bibliothèque vide de vrais livres, son trou d’eau noire et l’étrange créature qui y vit…

Tous les enfants de Salencres-sur-Mer y sont scolarisés ? Mais à quelle fin ?

Bref, vous le constaterez mon avis est brouillon car j’ai beaucoup de mal à écrire quoique ce soit sur ce bouquin. J’adore son côté décalé, son humour, son intrigue prenante et ses personnages extraordinaires.

L’auteur, Lemony Snicket (oui comme le personnage principal ^^), raconte son histoire par bouts fragmentés (ceux qui ont lu le livre comprendront :p) si bien que je pense qu’une fois que j’aurais lu le dernier tome, la dernière fausse bonne question, je pourrais avoir une vue d’ensemble de l’œuvre et donc, j’aurais les idées plus claires (du moins, je l’espère). Que le brouillard voilant cette série littéraire se lèvera et je pourrais enfin répondre à toutes ces questions qui me rongent l’esprit et l’embrument.

Encore merci aux éditions Nathan – Lire en Live de me plonger dans une totale confusion à chaque fois que j’ouvre un de ces romans. Merci ^^

Publicités

8 réflexions sur “Lemony Snicket – Les fausses bonnes questions (Tome 1 à 3)

  1. Je n’ai pas autant accroché que toi, peut-être que c’était justement un peu trop décalé pour moi! C’est le problème avec cet auteur soit on aime l’univers qu’il nous raconte soit on n’aime pas du tout et là eh bien je n’ai pas vraiment appréciée.

    • J’ai très envie de découvrir les Orphelins Baudelaire. Ce roman m’a vraiment surprise, j’aime ce côté décalée et loufoque ^^
      Et puis les couvertures et illustrations sont magnifiques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s