Le Labyrinthe réalisé par Wes Ball

Le Labyrinthe réalisé par Wes Ball

Lelabyrintheaffiche                            

Fiche technique

Producteur : 20th Century Fox, Gotham Group, Temple Hill Entertainment
Réalisateur : Wes Ball
Scénariste : Noah Oppenheim, James Dashner ; d’après le roman de James Dashner
Distributeur : 20th Century Fox France
Distribution – Dylan O’Brien : Thomas
Kaya Scodelario : Teresa
Will Poulter : Gally
Thomas Brodie-Sangster : Newt
Aml Ameen : Alby
Patricia Clarkson : Ava Paige
Ki Hong Lee : Minho
Origine : Etats-Unis
Sortie française : 15 octobre 2014
Durée : 1h54
Genre : Science Fiction/Drame
 
Synopsis 

Un jeune garçon, Thomas, se réveille dans un endroit inconnu avec pour seul souvenir son propre nom.
Accompagné par un groupe d’adolescents, ils se retrouvent prisonniers de hauts murs infranchissables dont les quatre portes gigantesques s’ouvrent en journée, pour se refermer la nuit. Celles-ci donnent sur un labyrinthe peuplé de monstres d’acier.
Thomas et ses amis comprennent qu’ils doivent surmonter cette difficile épreuve pour assurer leur survie.

Mon avis

Adapté à l’écran par Wes Ball, du roman de James Dashner : L’épreuve (tome 1 : le labyrinthe), ce film raconte l’histoire de plusieurs jeunes hommes, dont le héros Thomas, sont kidnappés et envoyés au cœur d’un gigantesque labyrinthe. Ils n’ont aucun souvenir de leurs vies d’avant et ne comprennent pas la raison de leur présence ici et pourquoi ils ne se souviennent plus de leurs anciennes vies. Ils organisent donc, tant bien que mal, leur petite communauté : « les blocards » s’occupent de la vie au sein du camp : bâtir des habitations, cultiver les champs… et « les coureurs » qui s’occupent de parcourir le labyrinthe, lorsque les portes s’ouvrent à l’aube, pour tracer le plan de celui-ci et rentrer avant que les portes ne se referment.

Tandis que les autres s’accommodent de leurs vies désormais, Thomas, le personnage principal, se laisse gagner par la curiosité. Son arrivée bouleverse les règles de la communauté. Ce qui ne plait pas à tout le monde et encore moins, semble-t-il, à leurs ravisseurs : cette société du nom de W.C.K.D dont les motivations restent floues, qui jusque-là laissaient à l’abri du danger les jeunes garçons, durant la journée.

Thomas est déterminé à comprendre pourquoi on l’a enfermé et surtout à s’échapper de ce labyrinthe. Et l’arrivée d’une jeune fille, Teresa, la seule fille envoyée, jusqu’à présent, va le motiver encore plus à lever le mystère qui les entoure.

lelabyrinthestillsquatrefilmslelabyrinthestillstroisfilms

Ce qui est terrible dans ce genre de films, c’est qu’on s’attache, à des degrés différents bien sûr, aux personnages, même aux méchants. Sauf qu’on sait pertinemment que tous ne survivront pas.

Or, je me suis attachée à l’ensemble de cette petite communauté : Thomas, le garçon trop curieux et courageux (ou stupide, à voir) ; Alby, le « chef » du groupe qui est un peu le sage que tout le monde écoute ; Newt qui lui ressemble assez niveau caractère ; Chuck, le petit Chuck qui est tellement attendrissant ; Minho, le coureur pas très loquace mais extrêmement doué dans ce qu’il fait ; Gally, la forte tête. Ce personnage est particulièrement intéressant car on voit qu’il a peur et celle-ci motive ses choix. Il pourrait passer pour le méchant du groupe mais il n’en est rien, à mon avis, il est juste effrayé par ce qu’il pourrait se passer s’ils enfreignent les règles qu’ils ont eux-mêmes instaurées. Parce que leur campement se situe au cœur du labyrinthe et même si la journée, le labyrinthe n’est pas dangereux, il le devient la nuit lorsque les portes se ferment et que les créatures errent à l’intérieur de ses couloirs géants.

N’ayant pas lu le roman, je ne peux comparer et savoir si l’histoire et l’interprétation des personnages sont fidèles ou non au roman.

lelabyrinthephotosgrosplanfilmslelabyrinthestillscinqfilms

La distribution de ce film est composée d’acteurs peu connus du grand public, même si certains ont déjà joués dans de grands films ou des séries télés.

Dylan O’Brien (Teen Wolf) incarne le personnage principal, Thomas. Curieux, courageux et même trop téméraire, j’ai bien accroché à son personnage. La petite chose qui m’a fait sourire est que dans certaines scènes de poursuites, il court comme un dératé. On aurait dit un pantin désarticulé, c’est plutôt marrant.

Kaya Scodelario (Le choc des Titans) joue la seule fille du groupe, Teresa, et heureusement qu’elle a un fort caractère et n’est pas « la petite fille fragile » du film ou la bombe dont les garçons bavent lorsqu’elles passent devant eux.

Thomas Brodie-Sangster (Love actually) incarne Newt et Ki Hong Lee (Modern Family), Minho : ce sont deux de mes personnages préférés et les acteurs sont très convaincants dans leurs rôles respectifs.

Quant à Will Poulter (Les Miller, une famille en herbe), je n’ai jamais vraiment aimé cet acteur mais je dois avouer que là, cela m’a surpris d’avoir autant de sympathie pour son personnage. Dans Les Miller, une famille en herbe ou Narnia : L’Odyssée du passeur d’Aurore, où il joue une vraie tête à claque, ça ne passait vraiment pas mais là, étrangement, j’ai adoré son interprétation de Gally. Il est pour moi la bonne surprise du film.

Et puis le reste du casting : Aml Ameen (Le Majordome) : Alby ; Blake Cooper : Chuck ; Chris Sheffield (Transformers 3) : Ben… sont moins connus mais leurs jeux est très bon (parfois c’est un peu surjoué pour certains mais ce n’est pas dérangeant).

lelabyrinthestillsdeuxfilmslelabyrinthethomasgroupefilms

Visuellement, les effets spéciaux sont impeccables : les vues en hauteur du labyrinthe ou l’intérieur avec ses murs de pierres imposants qui vous écrasent de leurs hauteurs ; les créatures… le tout rend magnifiquement bien à l’écran.

Il en est de même pour la musique de John Paesano est entraînante : j’ai beaucoup aimé la scène où les garçons fêtent l’arrivée de Thomas. Cela ressemble à une cérémonie tribale et la musique me conforte dans cette idée.

VO ou VF ? J’ai seulement vu la version française et le doublage est très bien.

Conclusion

Angoissant et haletant, Wes Ball, le réalisateur, nous plonge dans le labyrinthe avec les personnages et nous fait vivre, avec brio, leurs émotions les plus fortes. Oui, j’ai vraiment eu l’impression d’être prisonnière de ce labyrinthe. On ne s’ennuit pas une seule seconde tant les scènes d’action s’enchaînent et on ne peut qu’avoir peur pour ces personnages. Vraiment, c’est un film excellent que je ne peux que vous conseiller.

On s’en fout mais je l’écris quand même

Difficile de choisir une seule scène préférée car elles sont toutes excellentes mais la scène de fin avec la vue du ciel du labyrinthe m’a coupé le souffle. Aussi, la petite fête de bienvenue pour Thomas et spécialement la musique tribale m’a beaucoup plu.

Anecdotes

 – La réalisatrice de ThirteenTwilight : Chapitre 1 ou encore du film Le Chaperon rouge, Catherine Hardwicke, était en négociation avec la Fox pour réaliser ce projet. Ce sera finalement Wes Ball qui réalisera ce film.  
 
– L’acteur Brenton Thwaites qui jouera prochainement le Prince Phillip dans Maléfique (adaptation du conte La Belle au bois dormant, avec notamment Angelina Jolie dans le rôle de la méchante sorcière) et Connor Paolo (Gossip GirlAlexandre) ont auditionnés pour le rôle de Thomas mais Dylan O’Brien aura obtenu le rôle.

– Pour plus de photos, c’est par LA.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s