Divergente réalisé par Neil Burger

Divergente réalisé par Neil Burger 

Divergente affiche française                         

Fiche technique
 
Producteur : Erik Feig, Gillian Bohrer
Réalisateur : Neil Burger
Scénariste : Evan Daugherty ; d’après le roman de Veronica Roth
Distributeur : SND
Distribution – Shailene Woodley : Beatrice « Tris » Prior
Theo James : Quatre/ Tobias Eaton
Kete Winslet : Jeanine Matthews
Zoë Kravitz : Christina
Maggie Q : Tori
Ansel Elgort : Caleb Prior
Jai Courtney : Eric
Miles Teller : Peter
Origine : Etats-Unis
Sortie française : 9 avril 2014
Durée : 2h19
Genre : Science Fiction/Romance
 
Synopsis 
 
Dans un monde post-apocalyptique, la société est divisée en cinq factions :Erudits, Fraternels, Audacieux, Sincères et Altruistes. Lors de leurs seizième année, chaque personne doit choisir, à la suite d’un test, d’intégrer une de ses factions et y restera jusqu’à la fin de sa vie. 
Tris est un cas exceptionnel, son test d’aptitudes ne lui permet pas d’être classée dans l’une ou l’autre de ses factions: c’est une Divergente. Ces personnes étant traqués par le gouvernement, Tris choisit d’intégrer les Audacieux, dont les test d’entrées sont violents, brutaux, basés sur les peurs les plus intimes.

Mon avis

Dès ma première lecture du tome 1, en 2011, je me suis faite immédiatement la réflexion que ce roman pourrait donner quelque chose de fabuleux sur grand écran.

Et bien, j’avoue ne pas être déçue de cette adaptation. Le réalisateur Neil Burger (Limitless) a pris très peu de liberté (bon, il y en a certaines mais je ne les ai pas trouvé trop dérangeantes) et ce film est globalement fidèle au roman de Veronica Roth.

C’était un point primordial pour moi : qu’au niveau de l’histoire, cette adaptation soit réussie et un maximum fidèle au roman. Pari gagné, j’ai adoré.

Dès le début, on est immédiatement immergé dans le Chicago post-apocalyptique crée par l’auteur. Les scénaristes ont pris soin de bien expliquer le système des factions (d’ailleurs, j’ai apprécié le clin d’œil aux différents symboles de celles-ci).

L’autre point important était bien évidemment le casting. Pour Tris, j’étais persuadée que Shailene Woodley (The Descendants) serait parfaite pour ce rôle : elle colle bien à l’image mentale que je m’étais faite de Tris et puis, étant une bonne actrice, je ne m’inquiétais pas : elle serait parfaite dans ce rôle. J’ai retrouvé la Tris qui m’a plu dans le roman : forte, courageuse, émouvante, combative ainsi que son sens de la répartie.

Je pense que Shailene Woodley a parfaitement interprété son personnage : elle jouait, justement, les émotions qu’il fallait, au moment voulu.

Quant à Quatre, je suppose que, comme tout le monde, j’attendais le choix de l’acteur avec impatience. Quand le nom de Theo James (Underworld : nouvelle ère) fut révélé, j’étais très sceptique : physiquement, ça allait (il collait avec le Quatre que je m’étais imaginé) mais je ne connaissais aucun film dans lequel il a joué.Du coup, j’avais de grosses appréhensions.  Mais au final, il incarne avec brio le Tobias qui me fait tant craquer dans les bouquins : sérieux, peu bavard, le ton un peu cassant… la personne forte décrit dans le roman. Par contre, je trouve la voix française un peu trop grave, elle ne correspond pas, du moins, c’est mon avis, à Quatre. On dirait qu’il est beaucoup plus âgé qu’il ne devrait l’être.

Bref le duo d’acteurs principaux m’a convaincu, je trouve que l’alchimie est présente entre les deux acteurs et physiquement, ils forment un beau couple. J’ai hâte de voir la suite maintenant que je sais comment se termine la trilogie.

Divergentestills1

La distribution des personnages secondaires est judicieuse même si certains sont peu présents à l’écran.

Kate Winslet (The Reader) en Jeanine Matthews : l’idée est géniale d’autant plus que je l’ai trouvé carrément effrayante dans certaines scènes ; Zoë Kravitz (X-Men : Le commencement) EST Christina : physiquement, c’est dingue à quel point, elle est proche du personnage que je m’étais imaginé et puis elle a des répliques assez drôles dans le film.

Ansel Elgort (Carrie la vengeance) joue Caleb, le frère de Tris. Là encore, great job aux directrices de casting parce que physiquement, il colle bien au personnage et en plus, il joue bien. Il a ce petit air hautain qu’ont les Erudits et qui me frappait tant lors de mes lectures. Sachant ce qu’il devient par la suite, j’ai hâte de voir cette autre facette de son personnage.

Le reste des personnages secondaires sont tout aussi bien interprétés : Maggie Q (Nikita) joue avec perfection Tori, une audacieuse qui découvre la divergence de Tris. Son look déjanté et rebelle (propre aux Audacieux) est vraiment top. De manière générale, les costumes sont bien choisis et différencient bien les différentes factions. Peter, un novice audacieux particulièrement cruel est joué par Miles Teller (Footloose) ; Mekhi Phifer (Honey) incarne Max, un leader audacieux plutôt impressionnant. Jai Courtney (I, Frankenstein) est Eric, un audacieux qui a tendance à être légèrement sadique ; Ben Lloyd-Hugues (The Hour) joue Will, un autre novice audacieux (dommage que sa relation amoureuse avec Christina a été très peu exploitée. D’autant plus que, par la suite, c’est un détail important de l’histoire). Ashley Judd (Crimes et pouvoir) et Tony Goldwyn (Le dernier samouraï) interprètent les parents de Tris. Pareil la relation est peu exploitée même si certaines scènes sont très émouvantes. On comprend le lien qui les unit.

Voilà donc, pour ma part, la distribution est impeccable.

Divergentestills2Divergentestills3

Esthétiquement parlant, le film est très beau surtout les plans aériens de la ville : on distingue bien les différentes zones où vivent chaque faction : les maisons identiques des Altruistes, les bâtiments détruits des sans-factions, la Ruche des Audacieux…  bien que ma vision des lieux est très différente, celle-ci est bien plus esthétique que celle de mon imagination. Les lieux sont magnifiques mais les objets et véhicules qui reflètent l’univers futuriste de l’auteur, les vêtements spécifiques à chaque faction… ce tout rend très bien à l’écran. Neil Burger n’a omis aucun petit détail et cela contribue à la réussite de cette adaptation.

Ayant vu le film en VF, je ne peux pas (encore) comparer avec la VO. En général, je privilégie cette dernière mais le doublage est réussi dans ce film hormis la voix de Quatre qui me semble trop grave pour lui et qui m’a un (tout petit) peu gênée.

Quant à la bande originale, elle contient de grands artistes contemporains : Ellie Goulding, Snow Patrol, Skrillex, Woodkid et j’en passe… elle colle parfaitement à l’ambiance futuriste du film. Beau boulot également à Junkie XL qui est le compositeur de la bande originale. 

Conclusion

Je trouve cette adaptation du premier tome de la saga Divergente réussie. Neil Burger est globalement fidèle (même s’il y a certains ajouts que je ne trouve pas si dérangeant) au récit de Veronica Roth, aux personnages, à l’ambiance, à l’univers du roman.

Les acteurs principaux et secondaires incarnent merveilleusement bien leurs personnages et donnent vie à leurs personnalités que j’aime énormément (enfin pour certains, parce que d’autres sont carrément exécrables) et je n’ai qu’une hâte à présent, avoir plus de nouvelles et quelques images du tournage du second volet.

On s’en fout mais je l’écris quand même

– Je pense ne pas être la seule personne à avoir eu de légers frissons à la vue du dos et des tatouages de Quatre ^^

– J’ai beaucoup aimé les touches d’humour dans le film surtout les répliques de Christina (sa rencontre avec Quatre est plutôt drôle) et celle de Tris lorsque tout le monde pense qu’elle n’est pas capable de tirer.

– Les scènes du paysage des peurs sont réussies, je trouve. Surtout celle de Tobias.

En revanche, j’aurais voulu voir la scène dans le dortoir, lorsque Peter plante un couteau dans l’œil d’Edward. Bon ok, c’est super violent mais quand même…certaines expressions verbales des personnages sont assez limites et pourtant, on les entend quand même.

Idem pour la visite des familles : dommage qu’elle ne figure pas dans le film.

Anecdotes

– Shailene Woodley (The Descendants) va donner la réplique prochainement à un autre de ses collègues présent sur ce film. Il s’agit de Ansel Elgort (qui joue Caleb Prior, le frère de Tris). Les deux acteurs seront à l’affiche de Nos étoiles contraires: roman que j’ai adoré. Ils joueront respectivement les rôles de Hazel Grace et Augustus. Mon avis sur le roman est ICI.

Liens vers ma chronique des livres

Voir quelques photos sur cet article (ICI) et les posters officiels des personnages ICI.

Publicités

2 réflexions sur “Divergente réalisé par Neil Burger

  1. J’ai a peu près le même avis que toi même si moi la fin du film m’a dérangé au niveau des libertés. (Jeanine n’est pas censé contrôler le système!!! Ça ne colle pas avec le personnage du roman qui reste toujours en retrait comme une lâche!!!) Sinon les acteurs sont supers sauf pour Eric, j’étais un peu septique, je l’imaginais pas du tout comme ça. La voix de Tobias au début est surprenante mais je me suis habituée donc bon. Après les musiques sont juste géniales!!! Ils ne pouvaient pas trouver mieux!!!! Surtout la musique où ils sautent du train, juste extra, ça prends aux tripes XD j’avais presque impression de sauter avec eux. Et j’ai remarqué qu’il y avait QUATRE musiques de Ellie Goulding, peut-être un peu beaucoup même si elle colle bien au film. Fin voilà j’ai trop hâte de le revoir!!!!

    • Oui, la musique du train est vraiment top. Pour Jeanine, je crois qu’ils voulait plus d’actions, à mon avis, pour la fin et ils l’ont modifié. Bon, oui, ça ne colle pas au personnage mais bon, ça ne m’a pas dérangée plus que ça. J’avais pas capté pour Ellie Goulding mais tu as raison 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s